En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les ouragans vont coûter 2 milliards de dollars à l'assureur AIG

| AFP | 374 | Aucun vote sur cette news
L'assureur AIG au Luxembourg
L'assureur AIG au Luxembourg ( STAN HONDA / AFP/Archives )

L'assureur américain AIG a annoncé lundi que les ouragans Harvey, Irma et Maria qui ont affecté le Texas, la Floride, Porto Rico et les Caraïbes allaient lui coûter jusqu'à 2 milliards de dollars après impôts, principalement en indemnisations.

Ce chiffre est une première estimation, a précisé l'entreprise, ajoutant qu'il comprenait également les indemnisations prévues pour ses clients affectés par le séisme meurtrier du 19 septembre au Mexique.

Les résultats du troisième trimestre, dont la diffusion est prévue le 2 novembre après la clôture de la Bourse, devraient ainsi être lourdement affectés par ces pertes.

La facture s'élève entre 2,9 et 3,1 milliards de dollars avant impôts. Dans le détail, les pertes liées à Harvey devraient être comprises entre 1,1 et 1,2 milliard de dollars, celles causées par Irma seraient, elles, de l'ordre de 1 à 1,1 milliard. L'ouragan Maria, qui a dévasté l'île de Porto Rico, devrait se traduire par des pertes allant de 600 à 700 millions de dollars.

AIG, qui est également présent au Mexique, estime que le tremblement de terre y ayant fait au moins 366 morts en septembre va amputer ses comptes d'environ 150 millions de dollars.

"En raison de la complexité des facteurs entraînant les pertes, il ne peut y avoir de garantie que les pertes finales associées à ces catastrophes naturelles ne diffèreront de cette (première) estimation", prévient la société. Autrement dit, l'addition finale pourrait être plus lourde.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.