En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 098.22 PTS
-0.07 %
5 093.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 073.96
-0.12 %
DAX PTS
11 468.70
-0.03 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.00 %
1.129
+0.02 %

Les marchés asiatiques hésitants après les élections américaines

| AFP | 122 | Aucun vote sur cette news
A Hong Kong, le 2 novembre 2018, devant un écran géant indiquant les évolutions des indices de la Bourse chinoise
A Hong Kong, le 2 novembre 2018, devant un écran géant indiquant les évolutions des indices de la Bourse chinoise ( Anthony WALLACE / AFP/Archives )

Les marchés asiatiques se repliaient mercredi après les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, partagés entre craintes après la prise de contrôle partielle du Congrès par les démocrates et soulagement devant l'absence de vague anti-Trump.

A la Bourse de Tokyo, l'indice vedette Nikkei a clôturé en baisse de 0,28% après avoir passé une grande partie de la séance dans le vert: il s'était même ponctuellement affiché en hausse de 1,3%.

Les places chinoises ont suivi la même trajectoire: à Hong Kong, l'indice composite Hang Seng fléchissait de 0,21% dans l'après-midi alors qu'il avait terminé la matinée sur un gain de 1,17%. Les indices composites des places de Shanghai et de Shenzhen régressaient aussi.

De la même manière, Séoul a effacé ses gains et fini en recul de 0,52%. Sydney et Taipei ont fait exception et terminé tous deux en hausse.

Donald Trump à son arrivée à l'aéroport Bozeman Yellowstone de Belgrade, dans le Montana, pour un meeting électoral le 3 novembre 2018
Donald Trump à son arrivée à l'aéroport Bozeman Yellowstone de Belgrade, dans le Montana, pour un meeting électoral le 3 novembre 2018 ( Nicholas Kamm / AFP/Archives )

"Les investisseurs ont empoché leurs bénéfices dans l'après-midi quand ils ont vu que les démocrates s'emparaient de la Chambre des représentants", a commenté Yoshihiro Ito, analyste chez Okasan Online Securities basé à Tokyo.

Dans un premier temps, leur accueil avait pourtant été positif.

"La menace d'un tsunami bleu s'est officiellement dissipée", avait expliqué Stephen Innes, responsable des échanges Asie-Pacifique chez Oanda. Un tel scénario "effrayait" les donneurs d'ordres, ils sont donc désormais en partie soulagés car "l'issue du scrutin va in fine soutenir le mandat du président et élever la probabilité de nouvelles mesures de relance budgétaire", avait-il estimé.

Donald Trump s'est d'ailleurs targué d'un "immense succès", mais la perte de la Chambre reste un revers pour le magnat de l'immobilier tant il s'était investi dans la campagne, faisant de ce rendez-vous un véritable référendum sur sa personne.

- Réaction "limitée" -

Malgré ce changement de cap des marchés, les réactions des places asiatiques restaient très mesurées face à des résultats globalement conformes aux pronostics des sondeurs.

Sur le front des changes, aucun affolement non plus. Le billet vert se repliait légèrement face aux principales devises: il s'affichait ainsi à 113,19 yens vers 07H00 GMT, contre 113,40 yens mardi soir à New York, tandis que l'euro montait à 1,1435 yens, contre 1,1414 dollar.

"Ce n'est pas une surprise", d'où des mouvements "limités", a dit à l'AFP Marito Ueda, courtier chez FX Prime.

A plus long terme, les marchés, très chahutés en octobre sur fond d'intensification de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, pourraient cependant de nouveau déchanter, en particulier en Asie, note M. Innes.

Le dollar s'inscrivait en léger repli face aux autres principales devises, mercredi, sur les marchés asiatiques
Le dollar s'inscrivait en léger repli face aux autres principales devises, mercredi, sur les marchés asiatiques ( OZAN KOSE / AFP/Archives )

"Après tout ce qu'on a dit sur les élections, l'attention va rapidement revenir sur les relations" entre les deux pays, "ce qui signifie que les perspectives vont s'obscurcir", a-t-il prédit.

"Toutefois, pour le moment, la tonalité est stable, donc je n'attends pas de feu d'artifice notable jusqu'à la prochaine escalade ou désescalade des risques sino-américains".

La prudence des investisseurs était aussi de mise à la veille d'une réunion de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) qui se tiendra mercredi et jeudi.

Si aucune hausse des taux n'est attendue, les cambistes s'intéresseront aux signaux concernant un possible relèvement en décembre, sur lequel table une large majorité d'analystes.

Les cours du pétrole étaient par ailleurs orientés à la baisse en raison de nouvelles craintes d'une surabondance de l'offre, alors que l'impact des sanctions américaines contre l'Iran est tempéré par les exemptions dont bénéficient certains pays.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Euroland Corporate reste 'acheteur' d'OL Groupe après la publication de chiffres trimestriels qualifiés de 'solides' par le broker...

Publié le 14/11/2018

Iliad grimpe de 6,53% à 106,25 euros, et signe la plus forte hausse du SRD et du SBF 120 dans le sillage d'une publication trimestrielle en demi-teinte. L'opérateur a continué de perdre des…

Publié le 14/11/2018

Daimler va investir près de 145 millions d’euros dans un centre de recherche et développement à Pékin. L’objectif du constructeur automobile allemand est d’accélérer l'implantation de sa…

Publié le 14/11/2018

Des cours à surveiller de près...

Publié le 14/11/2018

Nous profitons du récent repli du titre LVMH pour acheter le turbo infini Best call Vontobel 2935V qui cote 2.95 EUR. Le titre LVMH revient, en effet, à proximité de ses récents points bas,…