En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 356.11 PTS
+0.75 %
5 356.00
+0.80 %
SBF 120 PTS
4 300.09
+0.71 %
DAX PTS
12 560.89
+0.39 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les maires inquiets de la baisse du nombre de contrats aidés

| AFP | 305 | Aucun vote sur cette news
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ici le 9 août 2017 à Paris
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ici le 9 août 2017 à Paris ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

Les maires s'inquiètent des "impacts négatifs" pour les communes, notamment à l'approche de la rentrée scolaire, du non renouvellement de contrats aidés envisagé par le gouvernement, dans un courrier adressé à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Le vice-président de l'Association des maires de France (AMF), André Laignel, fait part de l'"inquiétude" des élus "concernant le dispositif des contrats aidés et notamment l'impossibilité de renouveler la plupart des contrats arrivant à échéance prochainement ou de recourir à ce dispositif pour de nouveaux recrutements".

Ces contrats "sont des dispositifs anciens, utilisés très fréquemment par les collectivités locales et dotés d'un rôle d'amortisseur social non négligeable dans les territoires" en métropole et outremer, écrit-il dans ce courrier dont l'AFP a eu une copie mercredi.

Ces dispositifs, souligne le maire (PS) d'Issoudun, permettent notamment l'embauche d'accompagnateurs scolaires, d'auxiliaires de vie pour des élèves en situation de handicap ou d'aide à la restauration scolaire.

Les communes n'ont été informées que "très récemment" que "ce type de contrats ne serait plus accordé et que les renouvellements de ces contrats seraient à prioriser selon des critères qui doivent être précisés", fait-il valoir.

"Cela pose des difficultés inextricables au niveau local, car les besoins en personnel sont avérés, les organisations des services publics (restauration, activités périscolaire...) sont validés", note M. Laignel.

Le vice-président de l'AMF sollicite la bienveillance des services déconcentrés du ministère du Travail "dans l'examen des demandes émanant des collectivités locales en matière de renouvellements ou de recrutements des contrats aidés en cours".

Mme Pénicaud avait justifié le 9 août devant les députés la baisse du nombre de ce type de contrats, jugés "coûteux" et "inefficaces", par "une sous-budgétisation et une surconsommation" par la majorité précédente.

Confrontés à une baisse du nombre de contrats aidés, 18 des 24 maires de l'île de La Réunion ont annoncé mercredi qu'ils reportaient la rentrée scolaire, prévue initialement vendredi, au 22 août dans les écoles maternelles et élémentaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

66% de part d'audience...

Publié le 22/06/2018

Sodexo "montre des signes de vie sur le marché de l'éducation aux Etats-Unis". Avec son tracker des "nouveaux contrats" remportés par les sociétés du secteur de la restauration collective,…

Publié le 22/06/2018

A la recherche d'un PDG depuis la démission de Jean-Marc Janaillac, Air France KLM aurait jeté son dévolu sur Philippe Capron, le directeur financier...

Publié le 22/06/2018

L'Arcep tranche en faveur de l'opérateur de Xavier Niel

Publié le 22/06/2018

Le titre ne parvient pas à remonter la pente