Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 673.10 PTS
-
6 673.00
-
SBF 120 PTS
5 219.77
-
DAX PTS
15 474.47
-0.72 %
Dow Jones PTS
35 258.61
-0.1 %
15 300.89
+1.02 %
1.163
+0.18 %

Les investissements du vice-président de la Fed, Richard Clarida, font polémique

| Boursier | 368 | Aucun vote sur cette news

Un timing plus qu'étonnant ?

Les investissements du vice-président de la Fed, Richard Clarida, font polémique
Credits Reuters

La réputation de la Fed, déjà ternie quelque peu par les investissements des présidents régionaux Eric Rosengren et Robert Kaplan, ne devrait pas s'en trouver grandie. Alors que Rosengren et Kaplan ont annoncé leurs départs anticipés, c'est cette fois le vice-président de la banque centrale américaine en personne, Richard Clarida, qui fait les gros titres. Selon Bloomberg, Clarida a en effet transféré des millions de dollars de placements obligataires vers des placements en actions juste avant que Jerome Powell, président de l'institution, ne fasse état d'une action de la Fed pour contrer les effets économiques de la pandémie.

Le numéro deux de la Fed, Clarida, avait sorti entre 1 et 5 millions de dollars d'un fonds obligataire pour réinvestir ce montant dans des fonds actions la veille d'un communiqué de Powell indiquant une action potentielle de soutien monétaire du fait de la détérioration de la situation sanitaire dans un contexte de pandémie. Les réinvestissements opérés en 2020 ont donc montré une sortie conséquente d'argent d'un fonds obligataire Pimco le 27 février, ainsi que des investissements beaucoup plus dynamiques, le même jour, sur le Pimco StocksPlus Fund et l'ETF iShares MSCI USA Min Vol Factor. Bloomberg évoque des montants comparables des cessions obligataires et des achats de fonds actions.

Le 28 septembre 2020, le lendemain donc, Powell expliquait que le coronavirus présentait des risques évolutifs pesant sur l'activité économique. Il ajoutait que la Fed évaluait attentivement les développements et leurs implications concernant les perspectives économiques.

"La divulgation financière du vice-président Clarida pour 2020 montre des transactions qui représentent un rééquilibrage pré-planifié de ses comptes, similaire à un rééquilibrage qu'il a effectué et signalé en avril 2019", a déclaré à Reuters un porte-parole de la Fed, justifiant ainsi ces transactions, qui auraient par ailleurs été opérées "avant son implication dans les délibérations sur les actions de la Réserve Fédérale pour répondre à l'émergence du coronavirus".

Robert Kaplan et Eric Rosengren, présidents des antennes de la Fed à Dallas et Boston, ont été quant à eux contraints de démissionner suite à la controverse née des révélations sur leurs investissements passés. Kaplan, qui quittera la banque centrale le 8 octobre, a avoué dans un communiqué faisant état de son départ que son activité de trading l'avait "distrait" de son travail au sein de la Fed. Rosengren a lui évoqué sa santé.

La Fed avait auparavant demandé aux deux hommes de vendre leurs actions du fait de "préoccupations éthiques". Ils devaient procéder le 30 septembre en cédant tous leurs titres et en plaçant leur pactole sur des investissements passifs.

Kaplan et Rosengren avaient été critiqués à propos de leurs activités d'investissement durant une année 2020 au cours de laquelle les actions de la banque centrale avaient grandement soutenu les marchés financiers. Une communication financière du président de la Fed de Dallas, Kaplan, avait fait sourciller, révélant un certain nombre de transactions chiffrées en millions de dollars sur des actions cotées l'année dernière, notamment Apple, Amazon et Delta Airlines. Kaplan possédait un total de 32 positions sur des actions, fonds ou actifs alternatifs, dont 27 étaient évaluées à plus d'un million de dollars à la fin de 2020...

Alors que Kaplan avait ciblé notamment des titres affectés par la pandémie, Rosengren préférait lui les titres de valeurs immobilières.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Carmila reçoit, cette année, deux EPRA Gold Awards niveau Gold et se hisse en tête du classement du GRESB sur la partie Développement...

Publié le 18/10/2021

Gecina progresse au classement GRESB avec une note globale de 93/100...

Publié le 18/10/2021

L'analyste de la banque britannique Kannan Venkateshwar est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$.

Publié le 18/10/2021

Cette cession est conditionnée à l'obtention de l'approbation de la Commission fédérale des maisons de jeu...

Publié le 18/10/2021

Assystem réduit de 200 kE les moyens en numéraire affectés au contrat de liquidité...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne