En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 864.97 PTS
+0.07 %
5 860.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 612.08
-0.02 %
DAX PTS
13 151.32
+0.03 %
Dow Jones PTS
27 911.30
+0.11 %
8 402.61
+0. %
1.113
-0.04 %

Les inégalités sociales sont une menace pour l'Asie-Pacifique, prévient la Banque mondiale

| AFP | 488 | Aucun vote sur cette news
Un bidonville à Manille, le 16 juillet 2017
Un bidonville à Manille, le 16 juillet 2017 ( NOEL CELIS / AFP/Archives )

Le creusement rapide des inégalités entre riches et pauvres dans nombre de pays en développement d'Asie-Pacifique menace les fondements du succès économique de la région, a averti lundi la Banque mondiale dans un nouveau rapport.

"La base même du succès de l'Asie de l'Est était ce sens que tout était équitable -- vous travaillez dur, vous avancez -- mais cela commence à se défaire un peu", a déclaré Sudhir Shetty, chef économiste de la banque pour l'Asie de l'Est et le Pacifique.

Le bond du produit intérieur brut (PIB) a permis à des millions de gens de la région de sortir de l'extrême pauvreté depuis les années 1980, mais la vague de prospérité n'a pas garanti une ascension sociale et une sécurité économique à de larges franges de population, déplore l'institution.

Le vieillissement rapide de la population, l'urbanisation et la disparition d'emplois à forte main-d’œuvre menacent de faire basculer à nouveau des millions de personnes en dessous du seuil de pauvreté --une somme allant de 3,10 à 5,50 dollars (2,60 à 4,60 euros) par jour, ajoute la Banque mondiale.

"Dans ce nouvel environnement, en particulier avec certains facteurs extérieurs, la région doit commencer à réfléchir différemment à la croissance intelligente", a déclaré M. Shetty.

De 1998 à 2012, les 5% les plus riches de la région ont accru leur consommation personnelle de près de 400 dollars (338 euros) par an, comparé à 30 dollars (25 euros) pour les 20% les moins riches, selon la banque.

La région a également vu émerger une nouvelle classe de super riches, avec des milliardaires dont la fortune équivaut maintenant à près de 9% du PIB de la région. Cette situation a accru la perception du creusement des inégalités sociales, a souligné M. Shetty.

Les gouvernements devraient renforcer la collecte de l'impôt en supprimant les niches fiscales et en élargissant la base imposable, ainsi qu'en s'attaquant à la corruption et en améliorant l'accès à l'emploi, recommande la Banque mondiale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Avec des moyens financiers adéquats...

Publié le 12/12/2019

Abeo dévisse de 10,75% à 17,85 euros au lendemain de l’annonce de résultats semestriels dégradés. Par ailleurs, à la différence de sa communication de novembre, le spécialiste des…

Publié le 12/12/2019

Lululemon Athletica a dévoilé des résultats trimestriels contrastés. Le fabricant américain de vêtements de yoga haut de gamme a réalisé au troisième trimestre 2019 un résultat net en hausse…

Publié le 12/12/2019

Getlink (-1,94% à 15,19 euros) affiche l’une des plus fortes baisses du SBF120 sur la place de Paris, dans le sillage d'un trafic bien morose en novembre 2019, aussi bien pour les Navettes Camions…

Publié le 12/12/2019

Solutions 30, leader des Solutions pour les Nouvelles Technologies, a été retenu par plusieurs opérateurs très haut débit pour déployer de nouvelles...