En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
-
5 436.00
-
SBF 120 PTS
4 340.58
-
DAX PTS
12 661.54
-
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 898.64
+0.89 %

Les grandes artères, alternative au déclin des centres commerciaux?

| AFP | 341 | Aucun vote sur cette news
L'avenue des champs Elysées lors d'une
L'avenue des champs Elysées lors d'une "journée sans voiture" à Paris, le 1er octobre 2017 ( Zakaria ABDELKAFI / AFP/Archives )

Oxford Street, les Champs-Élysées, la via dei Condotti, le Passeig de Gracia, la Gran Via... Ces grandes artères commerçantes européennes, très passantes, constituent-elles une alternative aux centres commerciaux qui semblent en déclin ?

Selon le cabinet de conseil en immobilier d'entreprise Cushman and Wakefield, "le niveau des livraisons du 1er semestre 2017 est inférieur de 11% à celui relevé à la même période en 2016", en raison "d'une concurrence toujours plus intense avec les équipements existants", de "l'évolution du comportement des consommateurs" et enfin de "la croissance du commerce en ligne".

Plusieurs solutions s'ouvrent donc aux foncières: rénover et/ou étendre le parc déjà existant, lancer des concepts innovants de centres commerciaux "ouverts", ou se tourner vers les centres des grandes villes.

"Depuis un peu moins de deux ans, nous investissons dans du +high street retail+ (commerces dans les rues emblématiques, NDLR), surtout à Paris", et notamment dans les 12 zones touristiques internationales (ZTI) de la capitale française, explique à l'AFP Xavier Musseau, le directeur général de Hines France, lors du Mapic, le salon de l'immobilier commercial à Cannes, qui s'achève vendredi.

- "recréer du tissu urbain" -

Mandaté par le fonds allemand BVK, le plus important groupe de gestion de fonds de pensions réglementés en Allemagne, pour acquérir des actifs dans toute l'Europe, Hines a acheté l'été dernier à Banimmo, qui l'avait complètement réhabilité, le "marché Saint-Germain", dans le VIe arrondissement de Paris, pour 130 millions d'euros.

Des personnes s'approvisionnent sur un marché avenue de Saxe, le 10 juin 2017 à Paris
Des personnes s'approvisionnent sur un marché avenue de Saxe, le 10 juin 2017 à Paris ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Le but étant de "revitaliser" cette halle couverte classée, datant du XIXe siècle, qui vivotait depuis des années. Elle abrite toujours un marché alimentaire au côté duquel quatre grandes enseignes vont désormais s'installer: Marks and Spencer, Uniqlo, Apple et Nespresso.

"L'idée, c'est de recréer du tissu urbain, car le marché, c'est le cœur des villes, on est au plus près des besoins des gens", explique M. Musseau.

Pour lui, se concentrer sur les rues prestigieuses équivaut à un exercice de précision: "parfois, ça se joue à quelques mètres, à un côté ou un autre du trottoir, au sens de passage des gens... Il faut être très attentif au maillage".

Ces grandes artères européennes ont le vent en poupe: BNP Paribas Real Estate a ainsi publié en amont du Mapic la première étude pan-européenne basée sur le trafic piétons des axes commerçants de 23 métropoles, réalisée le 10 juin dernier entre 14h00 et 16h00.

- Oxford Street au top -

Sans vraiment de surprise, c'est Oxford Street à Londres qui draine le plus de monde: 13.500 piétons par heure.

Des passants dans Oxford Street à Londres, le 28 mars 2017
Des passants dans Oxford Street à Londres, le 28 mars 2017 ( Oli SCARFF / AFP/Archives )

Dans le Top 5, figurent ensuite la Kaufingerstrasse à Munich (12.832), la Calle de Preciados à Madrid (10.292), le Zeil à Francfort (10.280) et les Champs-Elysées à Paris (10.277).

S'agissant des rues uniquement tournées vers des commerces de luxe, c'est la via dei Condotti à Rome qui arrive en tête. Selon l'étude, ces rues doivent leur succès au fait qu'elles sont des "zones piétonnes +emblématiques+ qui jouissent d'un haut degré d'activité touristique".

Proximité des transports en commun, rénovation urbaine et hausse du tourisme sont les grands facteurs de dynamisme de ces artères commerçantes.

Pour preuve de ce nouvel attrait, de grandes enseignes, malgré des loyers se chiffrant en millions, reviennent sur ces axes: "en 2018, l'avenue des Champs-Élysées accroîtra encore ses flux piétons et sa puissance commerciale avec l'arrivée des Galeries Lafayette sur plus de 7.500 m2 et l'ouverture d'un +flagship+ Apple Store", souligne ainsi Thierry Bonniol, directeur associé commerce France chez BNP Paribas Real Estate.

L'étude des flux piétonniers est devenu si cruciale pour les enseignes que le cabinet de conseil en immobilier d'entreprise JLL a créé un nouvel outil, intitulé "Live Retail Intelligence", qui permet, par l'étude des données qualifiées sur les flux piétons (profil des passants, précision géographique et saisonnalité des passages), de rassurer les enseignes dans leur stratégie et leur choix d'implantation.

L'offre n'est pour l'instant disponible qu'à Paris mais le cabinet prévoit de la développer prochainement à Lyon, Lille, Marseille et Bordeaux.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...