En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 840.38 PTS
-0.15 %
4 836.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 859.34
-0.23 %
DAX PTS
11 071.54
-0.17 %
Dowjones PTS
24 549.51
+0.59 %
6 650.09
+0.05 %
1.138
+0.17 %

Les Galeries Lafayette condamnées pour "violation" de l'accord sur le travail dominical

| AFP | 502 | Aucun vote sur cette news
Entrée des Galeries Lafayette à Paris le 16 novembre 2015
Entrée des Galeries Lafayette à Paris le 16 novembre 2015 ( ADRIEN MORLENT / AFP/Archives )

Les Galeries Lafayette, assignées l'an dernier en justice par un syndicat pour "violation" de l'accord sur le travail dominical, ont été condamnées jeudi par le juge des référés, a-t-on appris de source syndicale.

Pour le syndicat SCID (Syndicat du commerce indépendant et démocratique), les horaires d'ouverture des Galeries Lafayette à Paris le dimanche, où la clientèle est admise jusqu'à 19H00, contraignent des salariés à travailler au-delà de cette heure, "en violation" de l'accord sur le travail dominical dont il n'est pas signataire.

Dans son ordonnance, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris lui donne raison et "fait injonction aux Galeries Lafayette de fermer au public le dimanche au plus tard à 19H00, et ce sous astreinte de 3.000 euros par infraction constatée", selon un courrier de l'avocat du syndicat SCID, Me Vincent Lecourt, transmis à l'AFP.

Le juge condamne par ailleurs les Galeries Lafayette à verser au SCID "1.500 euros à titre de provision à valoir sur les dommages intérêts".

Interrogée, une porte-parole de la direction de l'enseigne s'est refusée à tout commentaire.

Il appartient "maintenant à la direction de modifier son organisation pour qu'il n'y ait aucun client à l'intérieur après 19H00 et que les salariés puissent partir à l'heure", a observé jeudi David Pereira, représentant du SCID, en estimant qu'il "serait temps" que les signataires de l'accord "s'intéressent aux conditions de travail" des employés et que la direction "respecte" les horaires de fermeture.

"Dès dimanche", les représentants du syndicat "viendront vérifier la bonne application" du jugement, a-t-il ajouté.

L'accord conclu en mai 2016 avec la CFE-CGC et la CFTC prévoyait une "amplitude d'ouverture" et donc des horaires de travail, de 11H00 à 19H00, avait rappelé le SCID à l'audience le 16 janvier.

Il avait fait valoir que nombre de clients du grand magasin parisien passent en caisse après 19H00. Outre les caissiers, les employés du service de la détaxe, où se rendent les touristes étrangers non assujettis à la TVA après avoir réglé leurs achats, sont notamment concernés par des dépassements d'horaires.

Le SCID, qui soulevait le même problème pour les espaces de restauration, ouverts jusqu'à 18H00, n'a en revanche pas obtenu gain de cause sur ce point.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

SNCF Transilien et MND Group, spécialiste du transport par câble à travers sa filiale LST, s’associent pour concevoir et promouvoir des solutions de transport par câble sur certains pôles…

Publié le 23/01/2019

Voltalia a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 51,4 millions d'euros, en baisse de 4 %. A taux constant, les ventes ont ont grimpé de 7 %. Sur l'année, le chiffre…

Publié le 23/01/2019

FONCIÈRE EURIS Société Anonyme au capital de 149 158 950 euros 83, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris 702 023 508 RCS PARIS     Paris, le 23 janvier…

Publié le 23/01/2019

Pour l'année 2018, le chiffre d'affaires de Seb s'établit à 6...

Publié le 23/01/2019

JCDecaux annonce qu’Hannelore Majoor a été nommée directrice générale de sa filiale néerlandaise, JCDecaux Pays-Bas. Hannelore Majoor a débuté sa carrière chez JCDecaux en octobre 2016 en…