En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 514.00
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 500.66
-0.36 %
7 823.68
+0.50 %
1.113
-0.18 %

Les Etats-Unis vont bientôt valider un cycle record de croissance

| Boursier | 265 | Aucun vote sur cette news

Dix ans déjà !

Les Etats-Unis vont bientôt valider un cycle record de croissance
Credits Reuters

Richard Clarida, vice-président de la Fed, à l'occasion d'une intervention du jour devant l'Institut de la finance internationale (IIF - association mondiale de grandes banques et d'établissements financiers), a estimé que l'économie américaine était en bonne forme, et que la Banque centrale était ainsi proche de remplir son double mandat de stabilité des prix et de plein emploi. Clarida admet un ralentissement de l'économie américaine en comparaison du haut niveau de l'année 2018, mais juge que la phase d'expansion devrait tout de même battre, "très certainement", un record de longévité.

Le numéro deux de la Fed juge donc que cet été, 10 ans après être sortie d'une récession profonde, l'économie américaine devrait battre très certainement un record en réalisant sa plus longue phase d'expansion jamais observée !.

Selon le NBER (National Bureau of Economic Research), la plus longue phase historique de croissance aux Etats-Unis a en effet duré 120 mois, de 1991 à 2001. Le cycle actuel de croissance est donc probablement déjà le second plus important de toute l'histoire américaine, les chiffres du NBER étant compilés depuis le milieu du 19e siècle à ce sujet. La troisième phase est sans doute celle des années 1961 à 1969, qui aura duré près de 9 ans.

Clarida se montre plus globalement prudent, reconnaissant les perspectives plus difficiles et les risques importants à l'international - dont bien évidemment celui du Brexit. Il juge donc que ces perspectives plus mitigées, couplées à une inflation faible, justifient la posture actuelle de la Fed et son approche 'patiente' en matière monétaire...

Rappelons que les marchés ne s'attendent plus désormais à de nouvelles hausses de taux de la Fed, mais anticipent plutôt un assouplissement léger cette année. Le taux actuel des 'fed funds' est logé entre 2,25 et 2,50%. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un statu quo d'ici la fin de l'année se situe à 51%, alors que celle d'une baisse des taux d'un quart de point ressort à 37,3%. La probabilité d'une baisse d'un demi point se situe à 10%... Donald Trump maintient tout de même la pression sur Jerome Powell afin qu'il assouplisse encore ses positions, ce qui semble porter ses fruits.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...