En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 342.92 PTS
-1.75 %
5 290.0
-1.54 %
SBF 120 PTS
4 224.25
-1.63 %
DAX PTS
12 049.60
-1.55 %
Dowjones PTS
25 764.00
-0.38 %
7 503.68
+0.00 %
1.116
+0.04 %

Boeing: les Etats-Unis vont bientôt tester le système anti-décrochage modifié du 737 MAX

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
Photo fournie par Boeing le 3 avril 2019 du PDG Dennis Muilenburg (d) sortant d'un Boeing 737 Max après un vol pour tester la mise à jour du système anti-décrochage MCAS à Seattle
Photo fournie par Boeing le 3 avril 2019 du PDG Dennis Muilenburg (d) sortant d'un Boeing 737 Max après un vol pour tester la mise à jour du système anti-décrochage MCAS à Seattle ( Marian Lockhart / BOEING/AFP/Archives )

Le régulateur américain aérien (FAA) va effectuer un essai en vol "cette semaine ou la semaine prochaine" pour tester la mise à jour du système anti-décrochage MCAS équipant les 737 MAX et mis en cause dans les tragédies d'Ethiopian et de Lion Air, a indiqué lundi un porte-parole de Boeing.

"La FAA va ensuite tenir une réunion sur son site de Forth Worth (Texas) le 23 mai avec les autorités de l'aviation civile de plusieurs pays", a ajouté ce porte-parole à des journalistes en marge de l'assemblée générale des actionnaires de Boeing à Chicago.

Il a aussi dit que la certification devrait intervenir "juste après" mais qu'il ne pouvait fournir de calendrier.

La flotte des 737 MAX a été clouée au sol mi-mars à travers le globe après un accident d'un appareil de ce type exploité par Ethiopian Airlines ayant fait 157 morts.

Comme dans le drame de Lion Air le 29 octobre (189 morts), les premières conclusions de l'enquête ont conclu à des dysfonctionnements du MCAS.

Boeing, qui estime à 1 milliard de dollars le premier coût de cette immobilisation, travaille depuis à des changements du MCAS pour obtenir la levée de l'interdiction de vol, qui pourrait intervenir en juillet selon une source proche du dossier.

La semaine dernière, un porte-parole de la FAA avait déclaré que le régulateur avait invité ses homologues de plusieurs pays à une réunion le 23 mai à Washington, la capitale fédérale, pour discuter des changements apportés au MCAS.

Le système
Le système "MCAS" du Boeing 737 Max ( Janis LATVELS / AFP )

"Nous n'avons annoncé ni la date ni le moment précis" où s'effectuera le test, a déclaré lundi à l'AFP le même porte-parole, sans pour autant dire si Boeing avait déjà transmis à l'agence le correctif.

Le PDG de l'avionneur a lui une nouvelle fois écarté lundi un défaut de conception du MCAS ou une précipitation pour le faire certifier malgré les témoignages de salariés et des conclusions des enquêteurs.

"Comme dans la plupart des accidents, il y a une chaîne d'événements qui se sont déroulés. Ce n'est pas correct de les attribuer à un seul événement", a affirmé M. Muilenburg à des journalistes

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2019

Amundi envisage la possibilité d’une fusion avec DWS, mais à condition d’obtenir le contrôle de la nouvelle entité, a appris Reuters d’une source proche de la stratégie d’Amundi.…

Publié le 20/05/2019

EURAZEO constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put A686S émis par SOCIETE…

Publié le 20/05/2019

Le secteur des semi-conducteurs, mais aussi l'ensemble du compartiment technologique, plombent l'ambiance en Europe en ce début de semaine à l'image...

Publié le 20/05/2019

Tikehau Capital Advisors, principal actionnaire de Tikehau Capital SCA, annonce des engagements fermes et irrévocables portant sur 195 millions d’euros de nouveaux fonds propres provenant de…

Publié le 20/05/2019

Sur un marché en forme...