5 468.03 PTS
-0.62 %
5 461.00
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 380.57
-0.56 %
DAX PTS
12 936.43
-0.57 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Les Etats-Unis prononcent de nouvelles sanctions contre l'Iran

| AFP | 425 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, le 27 juillet 2017 à Washington
Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, le 27 juillet 2017 à Washington ( NICHOLAS KAMM / AFP )

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi de nouvelles sanctions contre l'Iran visant 11 entités et personnes soutenant les Gardiens de la Révolution en Iran ou engagés dans des actions de cyber-attaques contre le système financier américain.

"Tous les biens et intérêts des entités et personnes visées sont gelés tandis que les citoyens américains ont pour interdiction de commercer avec eux", indique le Trésor américain dans un communiqué, précisant que parmi les entités sanctionnées, l'une apporte son soutien au programme iranien de missiles balistiques.

"Le Trésor continuera de prendre de sévères sanctions face aux provocations de l'Iran, dont le soutien au corps des Gardiens de la révolution (l'armée d'élite du régime iranien) et aux extrémistes terroristes", a déclaré le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, cité dans le communiqué.

M. Mnuchin a précisé que les sanctions visaient "une entreprise iranienne fournissant du matériel de soutien au programme de missiles balistiques, des compagnies aériennes fournissant le transport des combattants et des armes en Syrie et des hackers qui ont commis des cyber-attaques à l'encontre d'institutions financières américaines".

Parallèlement jeudi, le président américain Trump devait décider s'il prolonge la suspension de sanctions économiques qui sont liées à l'accord sur le nucléaire iranien.

En juillet, le président américain Donald Trump avait décidé de préserver l'accord avec l'Iran sur son programme nucléaire en poursuivant la levée des sanctions.

Mais l'administration américaine avait ensuite imposé fin juillet de nouvelles sanctions juridiques et financières contre des personnes et entités iraniennes liées au programme balistique et au corps des Gardiens de la révolution.

Ces sanctions étaient intervenues au lendemain d'un test par Téhéran d'un lanceur de satellites.

Le 15 août, l'Iran avait, lui, menacé de quitter très rapidement l'accord si les Etats-Unis continuaient leur politique de "sanctions" et de "coercition".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

M2i prend 10,15% désormais à 6,39 euros dans un volume épais représentant 1% du tour de table...

Publié le 18/06/2018

Le titre redescend sur les 30 euros...

Publié le 18/06/2018

Du 21 au 25 août...

Publié le 18/06/2018

ADP (ex-Aéroports de Paris), en tant qu'aménageur du terrain et co-investisseur, et Covivio (nouveau nom de Foncière des Régions), en tant que promoteur et co-investisseur, ont signé les actes…

Publié le 18/06/2018

Le groupe Reworld Media annonce la création de JUNGLE NATIVES, une agence dédiée aux sports électroniques (eSport)...