En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Les Etats-Unis pourraient bloquer les ventes de moteurs GE-Safran à la Chine

| AFP | 4738 | Aucun vote sur cette news
Un moteur LEAP produit par CFM, co-entreprise du groupe industriel GE et du groupe aéronautique français Safran, sur un Boeing 737 Max 9 en mars 2017 à l'usine Boeing de Renton
Un moteur LEAP produit par CFM, co-entreprise du groupe industriel GE et du groupe aéronautique français Safran, sur un Boeing 737 Max 9 en mars 2017 à l'usine Boeing de Renton ( Jason Redmond / AFP/Archives )

Les Etats-Unis envisagent de faire interrompre les livraisons de moteurs co-produits par General Electric (GE) et Safran à une nouvelle compagnie aérienne chinoise, d'après un article du Wall Street Journal (WSJ) publié samedi.

Le gouvernement américain pourrait refuser son accord à de nouvelles exportations de moteurs de nouvelle génération LEAP, selon une source du quotidien.

Ces moteurs sont produits par CFM, la co-entreprise du groupe industriel GE et du groupe aéronautique français Safran. Ils équipent déjà le Boeing 737 MAX.

D'après le WSJ, certains membres de l'administration de Donald Trump craignent que des ingénieurs chinois ne parviennent à déconstruire le moteur pour ensuite concevoir leurs propres modèles et percer sur ce marché.

Si cette décision était confirmée, elle signalerait un regain de tensions entre Washington et Pékin, qui ont signé il y a un mois un accord commercial préliminaire, après près de deux ans de conflit à coup de droits de douane punitifs.

Ce serait aussi un coup dur pour GE et Safran. Le groupe américain Boeing a indiqué fin janvier que l'immobilisation au sol depuis plus de dix mois du 737 MAX lui avait coûté 1,4 milliard de dollars l'an dernier.

CFM continue en effet de produire les moteurs, même si Boeing en a suspendu les livraisons et plus récemment la production.

D'après le WSJ, GE plaide auprès des autorités américaines pour qu'elles renouvellent leur autorisation, faisant valoir que les moteurs de CFM sont déjà en Chine depuis des années et sont très compliqués à déconstruire.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

"Nous nous préparons à devoir faire face à un climat économique entièrement nouveau du fait de la crise du COVID-19"...

Publié le 27/03/2020

Le secteur du tourisme à Paris a été affecté par un ralentissement sur le 1er trimestre 2019 dû au mouvement des gilets jaune et par un second ralentissement en décembre 2019 relatif aux…

Publié le 27/03/2020

Thierry Lescasse reprend les fonctions de Benoît Jacheet, dont la mission prend fin avec l'aboutissement du plan de restructuration financière...

Publié le 27/03/2020

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, fait un point sur l'impact à ce jour de l'épidémie de Covid-19...

Publié le 27/03/2020

ALD dit surveiller étroitement l'évolution du Covid-19 (Coronavirus) et a mis en place les mesures nécessaires pour maintenir la continuité de ses...