En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 254.66 PTS
-0.29 %
5 250.50
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 160.15
-0.29 %
DAX PTS
11 352.91
-0.10 %
Dowjones PTS
25 586.72
+0.33 %
7 331.17
+0.07 %
1.133
+0.22 %

Les enfants pèsent lourd dans la carrière des femmes, constate l'Insee

| AFP | 171 | Aucun vote sur cette news
Les naissances et le désir de concilier vie familiale et vie professionnelle pèsent lourd dans le déroulement des carrières des femmes, expliquant en grande partie les écarts de salaires hommes/femmes, constate une étude de l'Insee mardi.
Les naissances et le désir de concilier vie familiale et vie professionnelle pèsent lourd dans le déroulement des carrières des femmes, expliquant en grande partie les écarts de salaires hommes/femmes, constate une étude de l'Insee mardi. ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Les naissances et le désir de concilier vie familiale et vie professionnelle pèsent lourd dans le déroulement des carrières des femmes, expliquant en grande partie les écarts de salaires hommes/femmes, constate une étude de l'Insee mardi.

Malgré les hausses de niveau d'éducation et d'expérience professionnelle, les femmes salariées du secteur privé gagnent en moyenne 18% de moins que les hommes, constate l'étude, qui a porté sur le salaire net horaire entre 1995 et 2015.

Cette moyenne cache de fortes disparités selon l'âge et surtout la présence d'enfants pour les femmes: l'écart de salaire entre sexes se maintient à tout âge autour de 7% pour les salariés sans enfant, tandis qu'il est de 23% entre pères et mères. Les mères gagnent 11% de moins que les pères à 25 ans, et 25% de moins à 45 ans.

Cet accroissement du fossé entre pères et mères s'explique d'abord par un salaire net horaire moins élevé pour les mères après la naissance d'un enfant (entre -2 et -3%) tandis que les pères à compétences égales, salariés dans les mêmes entreprises, perçoivent une augmentation de 3%.

"La loi prévoit une égalité de salaires entre les hommes et les femmes, mais on observe que les femmes sont surreprésentées dans des entreprises qui rémunèrent mal leurs salariés, et que ce sont des entreprises proches de chez elles", explique Elise Coudin, co-auteure de l'étude.

La moindre présence des femmes dans les entreprises plus rémunératrices compte pour 11% dans l'écart de salaire hommes/femmes.

Les mères sont moins enclines à changer d'employeur, en particulier deux années avant et dix années après une naissance, c'est-à-dire dans les périodes où les hommes connaissent leur plus forte progression de carrière parce qu'ils sont plus mobiles.

Les sorties du marché du travail des mères de jeunes enfants ont aussi un impact sur l'évolution du salaire.

Le choix d'un travail proche du domicile, ou proposant des temps partiels, s'il permet de concilier vie familiale et vie professionnelle, peut "aussi imposer des contraintes supplémentaires pour les mères, réduisant ainsi leurs marges de négociation avec les employeurs et leurs opportunités salariales", estime l'étude.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/03/2019

Florent Menegaux, qui prendra ses fonctions de président de Michelin à l'issue de l'Assemblée Générale du 17 mai prochain, a souhaité mettre en place un comité exécutif groupe (CEG) resserré.…

Publié le 25/03/2019

Lundi 25 mars10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en marsMardi 26 mars8h45 en FranceRésultats détaillés du PIB au quatrième trimestreEnquêtes de conjoncture de mars13h30 aux…

Publié le 25/03/2019

Lundi 25 mars 2019TRIGANOLe spécialiste des camping-cars publiera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre.Mardi 26 mars 2019NEOPOSTLe spécialiste du traitement du courrier et des consignes…

Publié le 25/03/2019

Cure d'austérité

Publié le 25/03/2019

  Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement…