En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 662.13 PTS
+0.05 %
5 653.50
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 460.94
-0.08 %
DAX PTS
12 435.06
-0.18 %
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.00 %
1.105
+0.11 %

Les compagnies de croisières au secours des Bahamas après l'ouragan Dorian

| AFP | 367 | 4 par 1 internautes
Des bateaux de croisière de la compagnie Carnival à Nassau, le 29 avril 2019 aux Bahamas
Des bateaux de croisière de la compagnie Carnival à Nassau, le 29 avril 2019 aux Bahamas ( Daniel SLIM / AFP )

L'ouragan Dorian qui a dévasté les Bahamas, destination phare des croisiéristes, a forcé les compagnies à dérouter leurs paquebots et prolonger leur voyage en mer, tandis que plusieurs d'entre elles ont promis des fonds pour les opérations de secours.

La compagnie Royal Caribbean, qui fait accoster chaque année des milliers de touristes sur l'archipel des Bahamas depuis plus d'un demi-siècle, a annoncé qu'elle "remontait ses manches pour aider ses amis".

Elle prévoit ainsi de faire un don d'un million de dollars pour les efforts de reconstruction et de secours.

De même, Disney Cruise Line a promis, à travers sa maison mère Walt Disney, de donner elle aussi "plus d'un million de dollars" pour aider les secours.

L'ouragan qui avançait mercredi parallèlement aux côtes de Floride a provoqué la mort de sept personnes aux Bahamas. Ce bilan pourrait encore s'alourdir après les destructions catastrophiques provoquées par des vents approchant les 300 km/h.

Inondations à Nassau après le passage de l'ouragan Dorian, le 3 septembre 2019 aux Bahamas
Inondations à Nassau après le passage de l'ouragan Dorian, le 3 septembre 2019 aux Bahamas ( Lucy WORBOYS / AFP )

"Pour être sûrs que les dons aillent là où ils sont le plus utiles, nous collaborons avec le gouvernement bahamien et notre partenaire à but non-lucratif, la Fondation pour le développement panaméricain (PADF)" ainsi que d'autres organisations caritatives, a précisé Royal Caribbean dans un communiqué.

- Générateurs, literie -

La compagnie a demandé à ses voyageurs et à ses employés de cotiser à ces fonds de secours, indiquant qu'elle égalerait "dollar pour dollar" ces dons. Elle a aussi chargé ses bateaux de fournitures nécessaires telles que des générateurs, de l'eau et de la literie pour les livrer aux Bahamas.

Inondations à Nassau après le passage de l'ouragan Dorian, le 3 septembre 2019 aux Bahamas
Inondations à Nassau après le passage de l'ouragan Dorian, le 3 septembre 2019 aux Bahamas ( Lucy WORBOYS / AFP )

Son partenaire mexicain ITM, avec qui elle a formé la coentreprise Holistica Destinations pour aménager un complexe touristique à Freeport (Gran Bahama), a annoncé de son côté un don de 100.000 dollars.

Walt Disney a fait part de sa "solidarité avec le peuple des Bahamas affecté par l'ouragan Dorian".

"Nous espérons que notre don d'un million de dollars apportera les secours si nécessaires et aidera nos voisins, collègues et tous ceux qui sont affectés par cette tempête à prendre le long chemin vers la reconstruction", a écrit Robert Iger, PDG de Disney.

Les 700 îles de l'archipel des Bahamas commencent à s’égrener à seulement quelque 80 km des côtes de Floride et sont le port d'attache de plusieurs bâtiments de croisière.

Mais depuis trois jours, les compagnies ont évité la région, déroutant leurs navires dont certains ont prolongé leur séjour en mer pour rester loin de l'oeil de l'ouragan.

Ainsi Norvegian Cruise Line a improvisé des retours de ses croisières sur la Nouvelle Orléans plutôt que Port Canaveral ou Miami en Floride, et Royal Caribbean a prolongé certaines routes pour ajouter "quelques nuits en mer".

Carnival Cruise Line a décidé d'annuler plusieurs voyages et remboursé ses pensionnaires.

"Nous sommes restés en contact étroit avec les responsables gouvernementaux tout au long du week-end et sommes prêts à fournir une assistance humanitaire et économique", a souligné Christine Duffy, présidente de Carnival Cruise Line dans une déclaration écrite à l'AFP.

Elle a également indiqué que les navires Carnival feraient escale dans les ports des Bahamas, y compris Nassau et Freeport, dès que possible.

Carnival évalue aussi comment aider le chantier naval de Grand Bahama et ses employés, ainsi que les voyagistes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Alten (+6,29% à 110 euros) est solidement installé en tête de l’indice SBF 120, le relèvement de recommandation de Société Générale amplifiant l’impact positif d’une performance…

Publié le 20/09/2019

Au premier semestre, clos fin juillet, ESI Group a essuyé une perte nette de 7,1 millions d'euros contre une perte de 7,9 millions d'euros, un an plus tôt. La perte opérationnelle courante a suivi…

Publié le 20/09/2019

Thomas Cook (-20,79% à 3,54 pence) chute lourdement sur la place de Londres, évoluant ainsi à un plus bas historique. Le voyagiste britannique est confronté à des rumeurs de faillite imminente,…

Publié le 20/09/2019

Marie Brizard Wine & Spirits est entouré en cette fin de semaine...

Publié le 20/09/2019

Cap vers l'Espagne...