En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 027.04 PTS
+0.04 %
5 019.0
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 018.45
+0.13 %
DAX PTS
11 351.03
+0.09 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
+0.00 %
1.142
+0.06 %

BCE: les banques doivent accélérer la réduction de leurs créances douteuses

| AFP | 444 | Aucun vote sur cette news
Danièle Nouy, présidente du Mécanisme de surveillance unique (MSU), organisme de la BCE lors d'une conférence de presse à Francfort-sur-le-Main, le 7 février 2018
Danièle Nouy, présidente du Mécanisme de surveillance unique (MSU), organisme de la BCE lors d'une conférence de presse à Francfort-sur-le-Main, le 7 février 2018 ( Daniel ROLAND / AFP )

Le montant des crédits en souffrance recule dans les banques de la zone euro mais il faut accélérer le mouvement tant que la conjoncture est favorable, a averti mercredi une responsable de la Banque centrale européenne (BCE).

"Pour redevenir rentables, certaines banques doivent faire davantage. Elles doivent en particulier faire le ménage dans leurs bilans", a déclaré Danièle Nouy, présidente du Mécanisme de surveillance unique (MSU) des banques en zone euro, un organisme chapeauté par la BCE, lors d'une conférence de presse à Francfort.

Au troisième trimestre de 2017, le stock des crédits douteux s'élevait à 760 milliards d'euros dans les bilans des banques européennes, ce qui signifie un recul de 200 milliards d'euros depuis deux ans.

"Elles demeurent néanmoins un problème majeur", a estimé la première surveillante des banques, car les mauvaises créances sont un frein aux établissements pour financer l'économie réelle.

Les conditions actuellement favorables de l'économie en zone euro devrait être utilisées pour mordre sur le stock des créances douteuses, ce qui sera "beaucoup plus difficile une fois qu'un ralentissement se fera sentir", a-t-elle ajouté.

Le MSU doit donner des lignes directrices aux banques pour réduire leurs stocks de créances anciennes, mais le dispositif "doit encore être entériné par le conseil de surveillance", a indiqué sa présidente.

En Italie, certaines banques sont régulièrement montrées du doigt en raison de leur stock de créances douteuses.

Le MSU est par ailleurs en train d'actualiser les règles précisant la reconnaissance et la couverture de futures créances douteuses.

Ce document pourrait être publié "mi-mars, en accord avec la Commission européenne", a indiqué Mme Nouy. La MSU avait dû auparavant repousser la date d'entrée en vigueur de ces règles, prévue au 1er janvier, face aux critiques de pays particulièrement sensibles au sujet, comme l'Italie.

"Ce ne sera pas un document contraignant mais le point de départ du dialogue avec le superviseur, et ce sera à appliquer au cas par cas", a souligné la dirigeante française.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

Eutelsat commande deux satellites de remplacement à la position de télédiffusion Hotbird à 13 degrés Est...

Publié le 19/11/2018

Réagissant à des dépêches d'agence et des rumeurs de marché, Technicolor a indiqué passer en revue et évaluer « régulièrement les options stratégiques envisageables pour ses activités, que…

Publié le 19/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre repart à la baisse après avoir enfoncé le niveau de support des 8.95 euros, ainsi que ses moyennes mobiles à 20 et 50 séances. En outre, le trou de cotation…

Publié le 19/11/2018

Telecom Italia (TIM), dont Vivendi est le premier actionnaire avec 24% du capital, grimpe de 3,76% à 0,54 euro, dans le sillage de la nomination de Luigi Gubitosi au poste de Directeur général,…

Publié le 19/11/2018

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Technicolor : Commentaires sur les informations circulant sur le marchE     Paris (France), 19 novembre 2018 - Des dépêches d'agence…