En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Les Banques centrales sortent le grand jeu face au coronavirus

| Boursier | 250 | Aucun vote sur cette news

Baisse de taux et rachats d'obligations au programme notamment...

Les Banques centrales sortent le grand jeu face au coronavirus
Credits Reuters

Les Banques centrales continuent à prendre des mesures exceptionnelles pour faire face à la chute de l'activité liée à la pandémie de Covid-19. Rien qu'au cours des dernières heures, la BCE a annoncé le lancement d'un nouveau programme d'achat d'obligations de 750 milliards d'euros, soit l'équivalent de 6% du PIB de la zone euro.

La Réserve fédérale américaine a également ajouté une nouvelle cartouche à son arsenal hier soir en annonçant un troisième programme d'urgence en deux jours, destiné cette fois à préserver les fonds de placement sur le marché monétaire d'éventuels mouvements de retraits massifs de la part d'investisseurs désireux de récupérer des liquidités. Le dispositif dévoilé mercredi consiste à accorder des prêts d'une durée pouvant aller jusqu'à un an aux institutions financières apportant en collatéral des actifs de haute qualité tels que des bons du Trésor américain acquis auprès de fonds de placement sur le marché monétaire.

Peu avant l'ouverture de Wall Street, la Fed a donné accès au dollar aux banques centrales de neuf pays alors que certaines commençaient à avoir du mal à se financer en dollar, devise très demandée en temps de crise.

La RBA lance le premier QE de son histoire

La Banque centrale australienne a de son côté ramené son taux directeur à un plus bas historique (0,25%) à l'issue d'une réunion imprévue, pour ce qui constitue une deuxième baisse de taux en moins d'un mois. La RBA a également lancé le premier QE de son histoire. Le gouverneur de la Banque, Philip Lowe, a souligné que la RBA maintiendrait le taux directeur à 0,25% "jusqu'à ce que des progrès soient réalisés vers le plein emploi et qu'elle soit convaincue que l'inflation restera durablement dans la fourchette cible de 2 à 3%".

La Banque nationale Suisse fait bande à part mais...

La Banque nationale Suisse s'est en revanche distinguée ce matin. Contrairement à toutes les autres Banques centrales, la BNS a opté pour le statu quo sur ses taux ! Elle interviendra néanmoins de manière accrue sur le marché des changes pour contribuer à stabiliser la situation, en tenant compte de la situation pour l'ensemble des monnaies. En outre, la Banque nationale collabore étroitement avec le Conseil fédéral afin de soutenir au mieux l'économie. La BNS a donc en revanche décidé de laisser son taux directeur et le taux d'intérêt négatif appliqué aux avoirs à vue à la BNS à -0,75%.

La BoE baisse ses taux au plus bas historique

Lors d'une nouvelle réunion d'urgence, la Banque d'Angleterre vient pour sa part d'augmenter de 200 millions de livre la taille de son programme de rachat d'actifs (à 645 M£) tout en réduisant son taux directeur de 15 points de base à 0,1%, un nouveau plus bas historique. Le QE consistera en l'achat d'obligations d'État britanniques et d'obligations d'entreprises non financières de qualité.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…