5 362.50 PTS
-0.45 %
5 363.5
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 278.84
-0.38 %
DAX PTS
13 087.29
-0.28 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les banques catalanes chutent en Bourse après le référendum

| AFP | 349 | Aucun vote sur cette news
Une agence de Banco de Sabadell à Barcelone, le 22 décembre 2003
Une agence de Banco de Sabadell à Barcelone, le 22 décembre 2003 ( LLUIS GENE / AFP/Archives )

Les deux principales banques catalanes, Caixa Bank et Banco de Sabadell, chutaient lundi matin à la Bourse de Madrid, au lendemain du référendum d'autodétermination interdit en Catalogne.

A 12H20 (10H20 GMT), le cours de Caixa Bank chutait de 3,92%, à 4,07 euros, et celui de Banco de Sabadell perdait 5,10%, à 1,68 euro, dans un marché en baisse de 1,34%.

Les autres banques espagnoles étaient également à la baisse, mais moins fortement: Banco Sanatander perdait 2% à 5,79 euros et BBVA 2,34% à 7,38 euros.

Au terme du référendum interdit de dimanche, marqué par des violences policières, le gouvernement séparatiste de Catalogne a affirmé que le "oui" à l'indépendance de la région espagnole l'avait emporté, avec 90% des voix.

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé dans la foulée que les habitants de sa région avaient gagné "le droit d'avoir un Etat indépendant" de l'Espagne.

Le ministre espagnol de la Justice, Rafael Catala, a assuré lundi que l'Etat ferait "tout ce que permet la loi" si les séparatistes catalans déclaraient unilatéralement l'indépendance après ce référendum.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le début de séance est compliqué pour Saint-Gobain...

Publié le 12/12/2017

Les banques centrales sont de nouveau sur le devant de la scène, mais cette fois-ci pour de simples confirmations attendues par les...

Publié le 12/12/2017

La foncière sort d'Europe pour conquérir les marchés anglo-saxons...

Publié le 12/12/2017

Réaction à la forte hausse des intérimaires en novembre...

Publié le 12/12/2017

Calme plat sur le dossier Compagnie des Alpes après la publication des comptes annuels de la société...

CONTENUS SPONSORISÉS