En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.00 %

Les actionnaires de Weinstein devraient tout perdre

| Boursier | 345 | Aucun vote sur cette news

Pas un dollar, même en cash de cession

Les actionnaires de Weinstein devraient tout perdre
Credits Reuters

Les actionnaires de Weinstein Co., à savoir Harvey et Bob Weinstein, ainsi que la banque d'affaires américaine Goldman Sachs, le géant publicitaire britannique WPP ou le groupe japonais SoftBank, devraient perdre la totalité de leur mise...

Pas plus de 500 millions de dollars pour le groupe

C'est du moins ce qu'affirme le bien renseigné 'Wall Street Journal', selon lequel Weinstein Co., mis en vente après l'éclatement de l'affaire Harvey Weinstein, serait proche d'une cession pour moins de 500 millions de dollars. Parmi les repreneurs potentiels, on retrouve des investisseurs privés, des firmes de divertissement, ou encore des sociétés d'investissement.

Offres nombreuses

D'après les sources 'proches des discussions' citées par le WSJ, environ 20 offres auraient été reçues fin décembre. Les propriétaires et le conseil d'administration de Weinstein ont réduit la liste à six. Un groupement mené par la femme d'affaires Maria Conteras-Sweet, la société production Killer Content, les studios Lions Gate, ainsi que les firmes d'investissement Vine Alternative Investments et Shamrock Capital Investments, seraient sur les rangs.

Zéro cash pour les propriétaires

Les offres ne dépasseraient donc pas les 500 M$, et près de la moitié du montant correspondrait à la dette assumée. Compte tenu, par ailleurs, de dépenses opérationnelles accrues et de frais légaux, les actuels propriétaires pourraient ne rien recevoir pour leurs participations. Pire encore, si Weinstein Co. ne parvenait pas rapidement à un accord de cession, le studio pourrait être contraint au 'chapitre 11' de la loi sur les faillites.

D'ailleurs, certains acquéreurs potentiels ne seraient intéressés que par une partie des actifs, par exemple les studios de production TV ('Project Runway', 'Waco', 'Yellowstone'), ou bien le catalogue de films indépendants ('Django Unchained', 'Imitation Game'...). Contreras-Sweet s'est engagée, dans son offre, à conserver le studio intact.

Viacom, Sony Pictures et Metro-Goldwyn-Mayer, qui tentaient de reprendre certains morceaux du groupe, ne figurent pas dans la 'short list' finale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...