En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.17 PTS
-0.56 %
5 416.50
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 333.47
-0.58 %
DAX PTS
12 674.56
-0.72 %
Dowjones PTS
25 069.24
-0.52 %
7 356.76
-0.45 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Législatives en Italie: le ministre des Finances met en garde contre "l'instabilité"

| AFP | 493 | Aucun vote sur cette news
Le ministre italien des Finances Pier Carlo Padoan à Bruxelles, le 7 novembre 2017
Le ministre italien des Finances Pier Carlo Padoan à Bruxelles, le 7 novembre 2017 ( JOHN THYS / AFP/Archives )

Le ministre italien des Finances Pier Carlo Padoan a mis en garde dimanche contre "l'incertitude" politique risquant de résulter des législatives du 4 mars, qui ne devraient aboutir à aucune majorité claire au Parlement.

Dans un entretien au quotidien Il Corriere della Sera, le ministre, membre du Parti démocrate au pouvoir (PD, gauche), n'exclut pas une coalition entre son parti et Forza Italia (droite) de Silvio Berlusconi, éternel revenant de la scène politique italienne malgré ses 81 ans.

"Dans un contexte de grande incertitude, rien ne peut être exclu. Une telle incertitude est déjà perceptible. Les marchés financiers sont plutôt nerveux: quand le parlement a été dissous (en décembre), le spread s'est élargi", a-t-il souligné.

L'écart ("spread") entre le taux à dix ans des bons du Trésor de l'Allemagne et ceux de l'Italie était surveillé au jour le jour durant la crise de la dette en 2011, et les craintes de voir la troisième économie de la zone euro vaciller et entraîner l'Europe dans sa chute avaient été difficiles à dissiper.

La plupart des observateurs s'accordent pour dire que le scrutin du 4 mars ne devrait pas donner de majorité à l'un des trois principaux camps en lice: la gauche, la droite et les populistes du Mouvement 5 Etoiles.

Dans les sondages, les 5 Etoiles sont crédités de 28% et le PD 25%, mais c'est la coalition de droite entre Forza Italia, le parti anti-immigration de la Ligue du Nord et le petit parti très à droite Fratelli d'Italia qui mène la danse avec plus de 35% des suffrages.

Selon la nouvelle loi électorale, un parti doit cependant récolter environ 40% des suffrages pour gouverner seul.

Nombre de partis appellent à une baisse des impôts et à plus de flexibilité dans les règles budgétaires européennes, mais les inquiétudes liées à la crise migratoire dominent aussi le débat.

Le Premier ministre Paolo Gentiloni (PD) a appelé dimanche ses concitoyens "à ne pas se refermer sur le petit monde des peurs quotidiennes", en référence à l'hostilité créée par le nombre de réfugiés et migrants économiques ayant débarqué ces dernières années sur les côtes italiennes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, près de Londres, Airbus annonce avoir engrangé 431 commandes d’avions et engagements. Le groupe aéronautique européen a recensé 93…

Publié le 19/07/2018

Les autorités européennes de la concurrence vont ouvrir une enquête approfondie sur l'offre de Thales sur le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto, selon les informations de Reuters. La…

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

La CE entendrait ouvrir une enquête approfondie sur l'offre d'acquisition de Thales sur Gemalto pour 4,8 milliards d'euros

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), Airbus a fait part d’une commande additionnelle de 34 avions A330-900neo de la part de la compagnie aérienne malaisienne AirAsia. Au…