En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 103.73 PTS
-0.26 %
5 098.00
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 088.39
-0.37 %
DAX PTS
11 570.25
-0.16 %
Dowjones PTS
25 532.12
+0.60 %
7 188.28
+1.01 %
1.149
+0.31 %

Le Zimbabwe table sur une croissance plus forte que prévue

| AFP | 180 | Aucun vote sur cette news
Le ministre des Finances du Zimbabwe, Mthuli Ncube, le 1er octobre 2018 à Harare
Le ministre des Finances du Zimbabwe, Mthuli Ncube, le 1er octobre 2018 à Harare ( Jekesai NJIKIZANA / AFP )

L'économie du Zimbabwe devrait connaître cette année une croissance de 6,3% plus élevée qu'initialement anticipé grâce à ses activités agricoles et minières, a annoncé lundi le nouveau ministre des Finances, Mthuli Ncube.

"Les informations en notre possession indiquent que la croissance devrait atteindre 6,3%, alors que les prévisions du budget tablaient sur 4,5 puis 4,8%", a déclaré M. Ncube à l'issue d'une réunion de la Banque centrale du pays.

Plus prudent, le gouverneur de l'institution monétaire, John Mangudya, a, lui, tablé sur une progression de 5% du produit national brut (PNB) zimbabwéen. "La conjoncture observée pendant la première moitié de 2018 a été encourageante, nous avons bon espoir que l'économie dépasse la prévision initiale de croissance de 4,5% pour monter jusqu'à environ 5%", a indiqué M. Mangudya.

L'économie zimbabwéenne est sortie exsangue des trente-sept ans du règne autoritaire de Robert Mugabe, contraint il y a près d'un an à la démission par l'armée et le parti au pouvoir.

Le chômage y frappe plus de 90% de la population active et l'Etat peine chaque mois à payer ses fonctionnaires faute de liquidités.

Son successeur, Emmerson Mnangagwa, vainqueur de l'élection présidentielle du 30 juillet, a promis de relancer la machine en faisant revenir les investisseurs internationaux et en luttant contre la corruption.

"Les défis auxquels nous sommes confrontés ne sont pas insurmontables (...) des décisions fortes doivent être prises sur le front des réformes pour nourrir une croissance et un développement soutenables", a souligné lundi Mthuli Ncube.

Le grand argentier zimbabwéen a évalué lundi la dette totale du pays à 16,9 milliards de dollars.

Il a précisé que son pays négociait actuellement avec la Banque africaine de développement (BAD) l'annulation de 2,5 milliards de dollars de dette et avec le Club de Paris le rééchelonnement du remboursement de 2,8 autres milliards.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Comme nous l'avions prévu, les risques de baisse sur FAURECIA se sont avérés réels. Nous conseillons donc d'encaisser rapidement la plus-value sur le turbo put (V932S). Recommandé le 16/10/2018…

Publié le 19/10/2018

Un accord salarial a été conclu vendredi entre Air France et les organisations syndicales représentatives CFDT, CFE-CGC/UNAC, FO/SNPNC, SPAF et UNSA aérien Air France (sol et PNC). Ces…

Publié le 19/10/2018

Bigben Interactive émet 295.575 actions nouvelles d'une valeur nominale de 2 euros chacune en paiement d'une partie de la transaction...

Publié le 19/10/2018

Cheops Technology, 'Cloud Builder et Cloud Service Provider', enregistre pour l'année fiscale 2017/2018 des résultats en nette augmentation...

Publié le 19/10/2018

Suite à sa dernière publication récente, le titre LVMH a fortement baissé, cumulant une baisse de prés de 16% en trois semaines. Au regard de fondamentaux solides et d'un support technique…