Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 230.06 PTS
-1.93 %
6 245.30
-1.69 %
SBF 120 PTS
4 858.84
-1.67 %
DAX PTS
13 760.13
-1.77 %
Dow Jones PTS
31 490.07
-3.57 %
11 928.31
-5.06 %
1.049
+0.28 %

Agriculture: le G7 veut aider l'Ukraine à exporter face à "l'arme de guerre" de la faim

| AFP | 704 | 3.80 par 10 internautes
Un agriculteur travaille dans un champ à Izmail, le 24 mars 2022 en Ukraine
Un agriculteur travaille dans un champ à Izmail, le 24 mars 2022 en Ukraine ( BULENT KILIC / AFP )

Les ministres de l'Agriculture du G7 ont cherché vendredi avec leur homologue ukrainien des solutions pour contrer l'insécurité alimentaire à travers laquelle, selon Kiev, "tout le monde pays le prix" de l'invasion russe.

"Nous avons évoqué comment nous pouvons aider à sauver le plus possible les récoltes, par le chemin terrestre, ferroviaire ou via le Danube", a expliqué le ministre allemand de l'Agriculture Cem Özdemir lors d'une conférence de presse avec le ministre ukrainien Mykola Solsky à Stuttgart (sud ouest de l'Allemagne).

L'invasion russe et le blocus imposé aux ports ukrainiens a fortement réduit les voies d'exportations pour ce grand producteur agricole.

"C'est une stratégie de Vladimir Poutine d'utiliser la faim comme arme de guerre, en Ukraine et au delà", a ajouté M. Özdemir.

"Les Ukrainiens ont connu cela par le passé en Union Soviétique (...) pendant l'Holodomor", a-t-il ajouté en référence à la grande famine qui eut lieu en Ukraine en 1932 et 1933 et qui fit plusieurs millions de morts.

Certains pays d'Afrique sont particulièrement dépendants des exportations d'Ukraine, réputée pour ses terres noires très fertiles, et qui était avant l'invasion le quatrième exportateur mondial de maïs et en passe de devenir le troisième exportateur de blé.

Quelque 20 millions de tonnes doivent quitter les silos du pays d'ici trois mois avant la prochaine récolte, a expliqué M. Solski lors de cette réunion thématique du G7, rassemblant des représentants des sept puissances les plus riches de la planète (Allemagne, France, Italie, Canada, États-Unis, Japon et Royaume-Uni).

"Nous sommes confrontés à une situation difficile", a indiqué le ministre ukrainien, estimant que l'insécurité alimentaire et la hausse des prix des denrées étaient une conséquence de la guerre qui frappe "tout le monde".

M. Özdemir a également qualifié de "répugnant" les vols de céréales dont sont accusées les troupes russes en Ukraine.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a de son côté "rappelé" à Vladimir Poutine lors d'un entretien téléphonique vendredi matin la "responsabilité particulière" de la Russie dans l'approvisionnement alimentaire mondial, "particulièrement sous tension en raison de la guerre", selon un communiqué de la chancellerie allemande.

"Nous ne pouvons pas résoudre cette question tout seuls" et "nous devons travailler à débloquer les ports de la Mer noire et à établir des liens logistiques vers les ports baltes", a-t-il ajouté.

La Commission européenne a présenté un plan pour aider l'Ukraine à exporter sa production en mobilisant des capacités de fret.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
10 avis
Note moyenne : 3.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/05/2022

Latécoère a annoncé mercredi soir la finalisation de l’acquisition de Malaga Aerospace, Defense & Electronics Systems (MADES). Cette acquisition avait été annoncée en décembre dernier. Elle…

Publié le 19/05/2022

Des images d'un tir de missile nord-coréen diffusées sur un écran dans une gare de Séoul, le 4mai 2022 en Corée du Sud ( JUNG YEON-JE / AFP/Archives )La Corée du Nord a achevé les…

Publié le 19/05/2022

IBM et ACMI, Partenaire historique d'IBM, principal revendeur de Stockage et de Serveurs Power et IBM zSystems, annoncent aujourd'hui la disponibilité...

Publié le 19/05/2022

La Bourse de Wall Street a rechuté avec les craintes de voir l'inflation des coûts, notamment salariaux, rogner fortement les perspectives bénéficiaires pour les firmes de commerce. 

Publié le 19/05/2022

Derichebourg a signé un protocole d'accord avec BIM, contrôlée par Sofibim, holding du fondateur d'Elior, Robert Zolade et avec Gilles Cojan en vue d'une prise de participation minoritaire au…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/05/2022

Latécoère a annoncé mercredi soir la finalisation de l’acquisition de Malaga Aerospace, Defense & Electronics Systems (MADES). Cette acquisition avait été annoncée en décembre dernier. Elle…

Publié le 19/05/2022

Avec Derichebourg...

Publié le 19/05/2022

NextStage, société d’investissement, affiche un actif net réévalué stable pour le premier trimestre 2022 à 241,5 millions d'euros (-0,74%). L’ANR par action ordinaire au 31 mars 2022 évolue…

Publié le 19/05/2022

Société Générale annonce la finalisation de la cession de Rosbank ainsi que de ses filiales d’assurance en Russie à Interros Capital. La cession se traduira au deuxième trimestre 2022, après…

Publié le 19/05/2022

Orpea poursuit sa dégringolade sur la place de Paris, où son titre lâche encore 5,63% à 25,66 euros. L’exploitant d’Ehpad privés est revenu ce matin sur les révélations de Mediapart et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne