5 522.30 PTS
-0.08 %
5 515.0
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 414.36
-0.13 %
DAX PTS
13 441.35
+0.05 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Venezuela en défaut de paiement sur deux emprunts obligataires

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Le président vénézuélien Nicolas Maduro, lors du 4ème Sommet du Forum des pays exportateurs de gaz, à Santa Cruz en Bolivie, le 24 novembre 2017
Le président vénézuélien Nicolas Maduro, lors du 4ème Sommet du Forum des pays exportateurs de gaz, à Santa Cruz en Bolivie, le 24 novembre 2017 ( AIZAR RALDES / AFP/Archives )

Le Venezuela a été à nouveau déclaré vendredi en défaut de paiement sur deux remboursements d'emprunts obligataires, d'un montant total de 183 millions de dollars, par l'agence de notation S&P Global Ratings.

"Le Venezuela a raté des paiements de 183 millions de dollars sur ses emprunts obligataires à échéance 2023 et 2028", ne parvenant pas à rembourser même à l'issue de la période de grâce de 30 jours, a souligné l'agence dans un communiqué, réaffirmant par ailleurs le statut de défaut partiel du pays pétrolier.

Cette annonce, qui confirme les difficultés de Caracas à rembourser ses emprunts, survient alors que le gouvernement de Nicolas Maduro cherche à renégocier avec ses créanciers les conditions de sa dette extérieure, estimée autour de 150 milliards de dollars.

Pour l'agence S&P, "il y a une chance sur deux que le Venezuela fasse à nouveau défaut (sur sa dette) dans les trois prochains mois".

Le pays a été ébranlé par la chute des cours du pétrole qui le prive de liquidités, ce qui se traduit par de graves pénuries d'aliments et de médicaments, ainsi qu'une hyper-inflation, attendue à plus de 2.300% en 2018 par le FMI.

Les avertissements des agences de notation se sont succédé ces dernières semaines, depuis que S&P et Fitch ont constaté un défaut partiel de l'État vénézuélien et de sa compagnie pétrolière PDVSA.

Ces mises en garde pourraient être un prélude à une situation bien plus grave encore : le défaut de paiement général, c'est-à-dire l'impossibilité pour Caracas de rembourser aucune de ses dettes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

La solide séance de vendredi (+0,58%) a permis au CAC40 de s'affranchir quelque peu des 5...

Publié le 22/01/2018

Le groupe se renforce dans les maladies rares en mettant la main sur ce spinoff de Biogen...

Publié le 22/01/2018

Pour le broker, il est temps de se repositionner sur le titre

Publié le 22/01/2018

Suite au placement par Michelin, le 5 janvier 2018, d`obligations convertibles non-dilutives remboursables uniquement en numéraire et arrivant à...

Publié le 22/01/2018

Airbus Helicopters a livré en 2017 409 appareils et enregistré 335 commandes nettes. Parmi elles, 54 commandes ont été prises sur des appareils de la famille Super Puma et 19 sur H175. A fin 2017,…

CONTENUS SPONSORISÉS