En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
+0.03 %

Le titre Bayer plombé en Bourse par la confirmation du jugement sur le Roundup

| AFP | 338 | 5 par 1 internautes
Le géant allemand a dû débourser 63 milliards de dollars pour acquérir Monsanto
Le géant allemand a dû débourser 63 milliards de dollars pour acquérir Monsanto ( Patrik STOLLARZ, John THYS / AFP/Archives )

Le titre du géant de la chimie Bayer dégringolait mardi à la Bourse de Francfort, après la confirmation aux États-Unis de la condamnation de sa filiale Monsanto pour avoir caché la dangerosité de son désherbant au glyphosate, le Roundup.

Vers 09H30, Bayer chutait de 6,69% à 71,42 euros, dans un marché francfortois en nette baisse de 1,40%, portant à plus de 30% ses pertes depuis le début de l'année.

Lundi soir, une juge américaine a certes réduit de plus de 200 millions de dollars les indemnités infligées à Monsanto, pour les ramener à 78 millions de dollars, mais elle a confirmé sur le fond la condamnation prononcée cet été à San Francisco.

Les investisseurs y voient donc "une défaite surprise pour Bayer", selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, puisque cette décision risque d'inspirer les quelque 8.000 procédures en cours aux États-Unis visant les produits au glyphosate de Monsanto.

Au terme d'un procès retentissant, un jury populaire de San Francisco avait conclu le 10 août que Monsanto, en passe d'être absorbé par Bayer, avait agi avec "malveillance" en cachant le caractère potentiellement cancérigène du glyphosate.

Selon ce jugement, qui avait déjà fait chuter Bayer en Bourse, les désherbants grand public Roundup et professionnel RangerPro ont "considérablement" contribué au cancer du requérant Dewayne Johnson, 46 ans, un jardinier en phase terminale.

Après la nouvelle décision rendue lundi, Bayer a estimé que la forte réduction des indemnités était "un pas dans la bonne direction", mais persiste à contester sur le fond la dangerosité du glyphosate et entend faire appel.

Le géant allemand, qui parie à moyen terme sur le rôle croissant de la chimie pour nourrir la planète, a dû débourser 63 milliards de dollars (54 milliards d'euros) pour acquérir Monsanto, tout en cédant 7,6 milliards d'euros d'actifs à son compatriote BASF.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…