En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 782.5
-0.21 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 914.74
+1.36 %
6 549.94
+1.57 %
1.135
+0.03 %

Le syndicat des pilotes irlandais de Ryanair suspend son appel à la grève

| AFP | 388 | Aucun vote sur cette news
Un avion Ryanair sur le tarmac de l'aéroport de Rome, le 15 décembre 2017
Un avion Ryanair sur le tarmac de l'aéroport de Rome, le 15 décembre 2017 ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

Le syndicat représentant les pilotes de Ryanair basés en Irlande a annoncé dimanche suspendre son appel à la grève après que la direction de la compagnie à bas coûts a accepté d'engager des négociations.

La compagnie irlandaise avait accepté vendredi de reconnaître des syndicats pour la première fois après que ses pilotes en Irlande, en Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne et au Portugal ont menacé de grèves à l'approche des congés de fin d'année.

Le lendemain, elle a fait savoir qu'elle était prête à rencontrer mardi, soit la veille de la grève annoncée en Irlande, des représentants d'Impact, le syndicat auquel est affiliée l'Association irlandaise des pilotes de ligne (IALPA).

Impact a dans un premier temps réagi dimanche en indiquant ne pas être en mesure de reconsidérer son appel à la grève avant la rencontre, mais a annoncé ensuite, dans un nouveau communiqué, suspendre cet appel.

"Le syndicat a accepté de rencontrer la direction mardi soir, mais est prêt à une rencontre plus tôt", a-t-il déclaré, ajoutant avoir demandé à Ryanair des aménagements pour permettre aux représentants des pilotes de se préparer à la rencontre et d'y participer.

L'appel à la grève avait reçu le soutien de 94% des pilotes directement employés par Ryanair en Irlande. Mais la majorité des pilotes opérant pour la compagnie en Irlande ne sont pas directement employés part Ryanair.

Au Royaume-Uni, le syndicat Balpa a dit accepter d'être reconnu en tant qu'organisation représentative des pilotes Ryanair basés dans le pays, à condition que la fédération des syndicats britanniques TUC puisse assister aux négociations.

L'annonce faite par Ryanair vendredi a également conduit les syndicats de pilotes italiens Anpac et portugais SPAC à suspendre leur appel à la grève.

Cette suspension est due à "la décision de Ryanair de reconnaître le SPAC en tant qu'organisation représentative de ses pilotes au Portugal et (à) son engagement à ouvrir des négociations dans le but de conclure un accord d'entreprise", a précisé le syndicat portugais.

En concertation avec d'autres mouvements en Irlande et en Italie, les plus de cent pilotes Ryanair basés au Portugal avaient appelé jeudi dernier à une grève de 24 heures, invoquant "l'échec du dialogue avec la direction" de la compagnie à bas coûts.

Les pilotes Ryanair en Allemagne ont prévu un appel à la grève pendant la période des fêtes, et le syndicat local a déclaré qu'il revenait désormais à la compagnie de "prouver que son annonce est sérieuse".

En Espagne, aucune action n'était prévue, mais les syndicats de personnel au sol n'ont pas exclu de se mobiliser le 30 décembre.

Les pilotes réclament de meilleures conditions de travail et de rémunération, et demandent à être tous recrutés avec des contrats relevant du droit du pays où ils sont basés, ce qui est loin d'être le cas actuellement.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

 Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2…

Publié le 18/12/2018

      Paris, le 18 décembre 2018   Natixis confirme ses ambitions stratégiques et le paiement d'un dividende exceptionnel de 1,5 MdEUR en dépit d'éléments…

Publié le 18/12/2018

Altice Europe et KKR annoncent la création d'Hivory, la plus grande société indépendante de tours de télécommunication en France et la troisième plus grande société européenne de tours. La…

Publié le 18/12/2018

Michelin a finalisé l’acquisition de Camso, conformément aux modalités communiquées le 12 juillet dernier et après obtention de la totalité des autorisations requises pour cette opération,…