En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 766.0
-0.80 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 250.75
-0.57 %
6 641.24
+0.42 %
1.136
-0.30 %

Le 'superbe' accord commercial Etats-Unis / Canada dope Wall Street

| Boursier | 244 | Aucun vote sur cette news

S&P500 et Nasdaq attendus en forte progression

Le 'superbe' accord commercial Etats-Unis / Canada dope Wall Street
Credits Reuters

La cote américaine est attendue en vive hausse, le S&P500 s'adjugeant 0,6% avant bourse et le Nasdaq 0,8%. États-Unis et Canada ont conclu en effet hier un accord commercial préservant la zone de libre-échange tripartite constituée avec le Mexique dans le cadre de l'Aléna.

Accord scellé

"Le Canada et les États-Unis sont parvenus à un accord de principe, de concert avec le Mexique, sur un nouvel accord commercial moderne et adapté aux réalités du 21ème siècle : l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC). L'AEUMC offrira à nos travailleurs, agriculteurs, éleveurs et entreprises un accord commercial de grande qualité qui donnera lieu à des marchés plus libres, à un commerce plus équitable et à une croissance économique solide dans notre région. L'accord renforcera la classe moyenne et créera de bons emplois bien rémunérés ainsi que de nouvelles opportunités pour près de 500 millions de personnes qui vivent en Amérique du Nord", selon la déclaration commune du représentant au Commerce des Etats-Unis, Robert Lighthizer, et de la ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland.

"Nous sommes impatients de resserrer encore davantage les liens économiques étroits qui nous unissent lorsque ce nouvel accord sera mis en oeuvre", ont précisé les négociateurs, qui remercient par ailleurs le ministre mexicain de l'Économie, Ildefonso Guajardo, pour sa collaboration solide au cours des derniers 13 mois.

Bonne journée pour le Canada

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, a salué pour sa part "une bonne journée pour le Canada" et ses plus proches partenaires commerciaux. Le nouvel accord AEUMC (USMCA en anglais) permet au Canada et au Mexique d'éviter les droits de douane de Trump, mais il rend plus difficile pour les constructeurs automobiles mondiaux de produire des voitures à moindre coût au Mexique, relève l'agence Reuters. L'accord Aléna de 1994, s'il perd son nom, n'en conserve pas moins une bonne partie de sa substance. L'accord préserve le système de règlement des différends commerciaux que le Canada voulait sauver afin de protéger son industrie du bois et d'autres secteurs. Ces industries seront donc protégées des droits antidumping américains.

'Superbe accord' pour Trump

Donald Trump a approuvé cet accord avec le Canada. Les responsables américains devraient signer l'accord à la fin du mois de novembre. Il serait ensuite soumis au Congrès américain pour ratification, d'après un responsable américain cité par l'agence.

"Tard hier soir, notre date limite, nous avons conclu un superbe nouvel Accord Commercial avec le Canada, qui s'ajoute à l'accord déjà conclu avec le Mexique. Le nouveau nom sera l'Accord États-Unis-Mexique-Canada ou AEUMC. C'est une bonne affaire pour les trois pays...", a indiqué Trump sur Twitter.

Le Canada a consenti tout de même à offrir aux USA un accès à 3,5% de son marché laitier évalué à 16 milliards de dollars. Selon une source de Reuters, le gouvernement canadien entendrait dédommager les producteurs affectés... L'accord implique qu'une plus grande proportion des pièces de voitures soit fabriquée dans des régions d'Amérique payant les ouvriers au moins 16$ de l'heure, ce qui vise à rapatrier des emplois du Mexique. Canada et Mexique ont accepté un quota de 2,6 millions de véhicules exportés aux USA dans le cas où Trump imposerait des droits mondiaux de 25% pour des motifs de sécurité nationale. Enfin, l'accord ne résout pas le problème des taxes douanières américaines sur les importations d'acier et d'aluminium canadiens.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…

Publié le 10/12/2018

GenOway, société de biotechnologie dans la conception et le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés et Merck, société scientifique et technologique dans la modification…