En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
-0.05 %

Le secrétaire américain à l'Énergie à Bagdad pour inciter l'Irak à se détourner de l'Iran

| AFP | 328 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire américain à l'Energie, Rick Perry, lors d'une conférence de presse tenue en marge d'un sommet organisé à Bagdad par la chambre de Commerce américaine, le 11 décembre 2018
Le secrétaire américain à l'Energie, Rick Perry, lors d'une conférence de presse tenue en marge d'un sommet organisé à Bagdad par la chambre de Commerce américaine, le 11 décembre 2018 ( Hadi Mizban / POOL/AFP )

Le secrétaire américain à l'Energie, Rick Perry, a appelé mardi l'Irak à nouer des partenariats avec des entreprises américaines pour devenir autosuffisant en énergie, sur fond de sanctions de Washington contre l'Iran, dont Bagdad est fortement dépendant pour ses besoins énergétiques.

M. Perry s'exprimait à Badgad, où il participe à une conférence de deux jours avec la plus grande délégation commerciale américaine jamais venue en Irak.

"Il est temps pour l'Irak de sortir de sa dépendance (...) vis-à-vis de nations peu fiables qui aspirent à la domination et au contrôle", a-t-il déclaré, faisant référence à l'Iran.

"En travaillant ensemble, les Etats-Unis et l'Irak pourraient développer le pétrole irakien, le gaz et les industries hydrauliques", a-t-il affirmé.

L'Irak, fortement dépendant de l'Iran voisin pour son énergie et ses biens de consommation, est parvenu à négocier un délai avec les Etats-Unis pour ne pas se couper de son fournisseur iranien, sous le coup d'un nouveau train de sanctions de son ennemi américain.

Ce sursis, de 45 jours, s'achève la semaine prochaine. M. Perry ne s'est pas prononcé sur une éventuelle extension du délai accordé à Bagdad.

Au cours de sa visite, le responsable américain a rencontré le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi, qui a souligné "l'importance d'élargir" la coopération entre son pays et les Etats-Unis dans les domaines du pétrole, de l'énergie et du commerce.

M. Perry, qui a également rencontré le président irakien Barham Saleh, a aussi discuté avec les ministres irakiens de l'Energie et de l'Electricité, Thamer Abbas al-Ghadhban et Louaï al-Khatib.

Pour réhabiliter ses infrastructures, l'Irak a signé cette année des memorandums d'entente avec l'Allemand Siemens -10 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros) - et l'Américain General Electric (GE) -15 milliards USD.

Un an après la victoire sur le groupe jihadiste Etat islamique (EI), proclamée par Bagdad en décembre 2017, les Etats-Unis incitent les compagnies américaines à investir en Irak et le gouvernement irakien à leur ouvrir les portes.

La conférence à laquelle s'est rendue M. Perry vise ainsi à "montrer aux compagnies américaines que l'Irak est ouvert aux affaires", a déclaré Steve Lutes, de la Chambre de commerce américaine, qui organisait l'événement.

Mais en dépit de l'amélioration des conditions sécuritaires, les investisseurs restent réticents face à la bureaucratie et à la corruption en Irak, classé par l'ONG Transparency International au 12e rang mondial des pays les plus corrompus.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/01/2019

Le vice-président américain Mike Pence et son épouse Karen, le 12 novembre 2018 à Tokyo ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )A la page 11 du formulaire de candidature de l'école chrétienne…

Publié le 17/01/2019

Le leader du Parti travailliste Jeremy Corbyn fait un clin d'oeil à un collègue lors d'un meeting politique à Hastings le 17 janvier 2019 ( Ben STANSALL / AFP )Ils se sentent trahis ou…

Publié le 17/01/2019

Le Premier ministre Édouard Philippe lors d'une réunion interministérielle sur le Brexit le 17 janvier 2019 à Matignon. ( JACQUES DEMARTHON / AFP )C'est la conséquence du rejet de l'accord…

Publié le 17/01/2019

L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris, avant une audition de la Commission du Sénat ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )À quatre jours de sa seconde…

Publié le 17/01/2019

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a fini en léger repli (-0,34%) jeudi, les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…