En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.17 PTS
-0.24 %
5 512.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 407.32
-0.19 %
DAX PTS
12 199.40
-0.19 %
Dowjones PTS
26 511.05
-0.18 %
7 713.49
+0.00 %
1.125
-0.04 %

Le sanctuaire de Lourdes sort du rouge financier

| AFP | 247 | 4.50 par 2 internautes
Les pélerins devant la grotte de Lourdes le 15 août 2017
Les pélerins devant la grotte de Lourdes le 15 août 2017 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Le sanctuaire de Lourdes est sorti en 2018 du rouge financier après dix ans de pertes et une cure de rigueur, et prépare de nouveaux produits pour assurer son salut économique, ont indiqué lundi ses responsables.

L'année dernière s'est conclue sur un résultat d'exploitation positif, à 200.000 euros, après dix années de déficits dont le cumul a atteint 10 millions d'euros, a précisé dans une conférence de presse Guillaume de Vuilpan, un ancien cadre de Renault désigné directeur du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes en 2017.

Cette reprise en main des finances est passée notamment depuis 2016 par une réduction de la masse salariale (-9%) et des dépenses de fonctionnement (-15%).

Elle a aussi bénéficié d'un léger rebond de la fréquentation, avec en 2018 un total de 1,2 million de visiteurs, dont la moitié en pèlerinages organisés.

Les recettes ont ainsi augmenté de 1,2 million d'euros, avec le doublement, de 1 à 2 euros, de la contribution des participants aux pèlerinages et la création de nouveaux produits comme les "chapelles de lumière" près de la grotte, espaces dans lesquels les pèlerins peuvent déposer leurs cierges.

"Nous sommes une économie de dons" mais "il n’y a pas de sanctuaire d’avenir sans retour à l’équilibre de nos finances", a souligné le directeur, dont le poste avait été créé en 2016 pour garantir une gestion efficace du culte marial.

Au delà de l’assainissement budgétaire, "nous avons aussi travaillé sur les produits autour de trois axes : devenir un sanctuaire +proposant+, transformer les hébergements en activités pastorales et proposer une offre digitale", a-t-il relevé.

Pélerins à Lourdes le 14 août 2018
Pélerins à Lourdes le 14 août 2018 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Le sanctuaire doit se réinventer "sans cesse", en particulier face au changement de son public "dans notre monde éclaté" où "notre France rurale catholique a complètement fondu", a souligné à l'AFP le père André Cabes, recteur du sanctuaire.

Alors que "les gens ne savent plus où est la grotte, ce qu'est la grotte", le sanctuaire propose ainsi "un chemin du pèlerin" pour baliser leur parcours, a-t-il cité en exemple.

Le sanctuaire compte aussi sur l'effet de "l'année Bernadette" décrétée cette année. Le programme figure notamment la représentation à partir du 1er juillet d'une comédie musicale, officiellement validée par l'Eglise, sur la vie de la petite bergère Bernadette Soubirou à qui la Vierge serait apparue en 1858 dans la grotte de Massabielle.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2019

Les valeurs pétrolières occupent la tête du palmarès à la mi-journée à l'image de TechnipFTI et de Total qui pointent en tête du CAC40...

Publié le 23/04/2019

La place parisienne affiche ce mardi une légère consolidation assez légitime

Publié le 23/04/2019

Plus forte baisse du Dax 30, Wirecard perd 3,29% à 116,15 euros après la levée de l’interdiction de la vente à découvert. L'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin), le gendarme…

Publié le 23/04/2019

Le 18 avril 2019, Société Générale SFH, filiale de Société Générale, a émis 100 millions d'euros d'obligations sécurisées sous forme de « security tokens » (obligations de financement de…

Publié le 23/04/2019

Faurecia (+1% à 48,49 euros) est bien orienté aujourd’hui sur la place de Paris, dans le sillage d’une publication du premier trimestre 2019 légèrement supérieure aux attentes des analystes,…