5 127.60 PTS
+0.24 %
5 131.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 101.60
+0.30 %
DAX PTS
12 223.41
+0.40 %
Dowjones PTS
21 812.09
-0.40 %
5 851.78
+0.00 %
Nikkei PTS
19 353.77
-0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticosti

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
La chute d'eau de Vauréal, visitée par des milliers de touristes, le 13 août 2013 sur l'île d'Anticosti, au Québec, dans l'est du Canada
La chute d'eau de Vauréal, visitée par des milliers de touristes, le 13 août 2013 sur l'île d'Anticosti, au Québec, dans l'est du Canada ( Clement Sabourin / AFP/Archives )

Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve Saint-Laurent afin de protéger le joyau environnemental.

"Afin de permettre la soustraction du territoire de l'île d'Anticosti à toute exploration ou exploitation d'hydrocarbures", le Québec a décidé de "négocier avec les entreprises concernées l'abandon des droits de recherche", a indiqué le ministère provincial des Ressources naturelles.

L'exploitation pétrolière était incompatible avec la candidature de l'île au patrimoine mondial de l'Unesco à laquelle le gouvernement a prévu en début d'année d'apporter son soutien.

Décidée en 2014, l'exploration pétrolière à Anticosti avait soulevé l'indignation des milieux environnementaux face aux risques potentiels de pollution marine et de l'écosystème.

Grande comme la Corse, Anticosti est un joyaux écologique que se partagent 200 habitants et 200.000 cerfs de Virginie.

L'abandon des ambitions pétrolières "permettra de protéger et de conserver le caractère naturel exceptionnel de l'île d'Anticosti", a estimé le ministère des Ressources naturelles.

Selon les études préliminaires, le sous-sol renfermerait de 30 à 40 milliards de barils de pétrole de schiste, dont une infime partie (entre 1% et 5%) était récupérable.

Vendredi, le gouvernement a indiqué avoir conclu des ententes avec les entreprises Junex, Corridor et le Français Maurel & Prom en contrepartie d'une compensation globale de 41,4 millions de dollars canadiens (28,3 millions d'euros).

"Les discussions se poursuivent avec les entreprises Pétrolia et Trans American", a souligné le ministère.

Pétrolia, une société canadienne qui possède près d'un quart de droits d'exploration sur l'ensemble du Québec, a régulièrement revendiqué, parfois devant les tribunaux, le respect des contrats signés avec le gouvernement.

"Il n’y a rien dans les ententes qui donne au gouvernement du Québec le droit de se retirer ou de se soustraire à ses obligations", avait indiqué fin 2015 Pétrolia.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/08/2017

Les marchés européens continuent leur parcours hésitant, rebondissant après une matinée de cotation après avoir reculé hier. Le manque de catalyseur pour prendre une direction claire est…

Publié le 24/08/2017

EDF rebondit de 0,53% à 9,185 euros après avoir confirmé l'objectif de production nucléaire annuelle de 390-400 térawattheure (TWh) annoncé le 28 juillet lors des résultats semestriel. Le titre…

Publié le 24/08/2017

   idi  INVESTIR EN PRIVATE EQUITY       Nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social au 31 juillet 2017   (Article L. 233-8 II du Code de…

Publié le 24/08/2017

Les compagnies exploitant l'A350-900 doivent télécharger un correctif logiciel afin d'éviter une surchauffe éventuelle du système hydraulique et un...

Publié le 24/08/2017

L'opération annoncée en juillet a été bouclée...

CONTENUS SPONSORISÉS