5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le publiciste Omnicom dépasse les attentes au 2T, grâce au Royaume-Uni et l'UE

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Le PDG d'Omnicom, Daryl Simm, le 28 septembre 2016 lors d'une conférence à New-York
Le PDG d'Omnicom, Daryl Simm, le 28 septembre 2016 lors d'une conférence à New-York ( John Lamparski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le groupe publicitaire américain Omnicom a annoncé jeudi de solides résultats au deuxième trimestre, grâce à une hausse des dépenses pub des entreprises au Royaume-Uni et en Europe.

Le bénéfice net a augmenté de 0,8% à 328,6 millions de dollars de ce trimestre achevé fin juin, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,40 dollar, soit mieux que le 1,38 dollar qu'attendaient en moyenne les analystes financiers.

Le chiffre d'affaires a reculé de 2,4% à 3,79 milliards de dollars, pâtissant de taux de change défavorables, a expliqué Omnicom, qui compte plus de 5.000 clients répartis dans une centaine de pays dont Adidas, Apple et McDonald's. Les marchés anticipaient 3,74 milliards de dollars.

Hormis ces effets de change, les revenus ont augmenté de 3,5%.

Si les entreprises en Amérique du nord restent prudentes, ce n'est pas le cas en Europe où les observateurs craignaient pourtant une baisse des revenus en raison du Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne prévue pour mars 2019.

Le chiffre d'affaires des agences de pub et de communication d'Omnicom ont enregistré ensemble un bond de 9,3% de leurs revenus en Grande-Bretagne, et une hausse de 7,8% sur les autres marchés européens.

Au final, les marchés internationaux représentent désormais 43% du chiffre d'affaires total du groupe, qui essaie actuellement de s'adapter aux demandes spéciales des entreprises qui veulent de plus en plus des pub ciblées et des contenus vidéo pour vanter leurs produits et leur savoir-faire.

Par secteur d'activité, les recettes ont progressé de 4,2% pour la publicité, de 3,7% pour les relations clients et de 2,2% pour les opérations spécifiques. En revanche, les revenus des relations publiques ont diminué de 0,3%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS