5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le promoteur d'Outox, boisson soi-disant "dégrisante", jugé pour "pratique commerciale trompeuse"

| AFP | 116 | Aucun vote sur cette news
Le PDG de la société produisant l'Outox, soda soi-disant
Le PDG de la société produisant l'Outox, soda soi-disant "dégrisant", comparaît pour "pratique commerciale trompeuse" ( BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives )

Le tribunal correctionnel de Versailles doit rendre mardi son délibéré dans une affaire de "pratique commerciale trompeuse" concernant le PDG d'une société produisant l'Outox, soda soi-disant "dégrisant" qui avait fait polémique à son lancement sur le marché en 2010.

Déjà condamné en janvier 2016 en son absence, le septuagénaire, poursuivi pour des publicités ayant accompagné le lancement de son produit de juin 2010 à novembre 2011, avait demandé à être rejugé.

Le ministère public avait requis à l'audience début septembre six mois de prison avec sursis et 37.000 euros d'amende. La défense avait plaidé la relaxe ou la dispense de peine.

La Direction départementale de la protection des populations s'est portée partie civile.

A sa sortie sur le marché français en juin 2010, l'Outox, composé notamment de fructose et d'acide ascorbique, était présenté par ses promoteurs comme un "safety drink" (boisson de sécurité) permettant d'"accélérer la baisse naturelle du taux d'alcool" et de "prévenir les lendemains difficiles".

Dans un avis publié en octobre 2010, l'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses) avait souligné qu'aucune étude scientifique n'apportait la preuve que le mélange fructose/vitamine C ait un effet notable sur le taux d'alcool dans le sang.

Cet avis avait conduit la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à demander à la société commercialisant l'Outox de supprimer ces allégations.

A l'époque, l'entrepreneur Maurice Pena Ruiz avait déploré qu'Outox France soit "devenu le bouc émissaire des organismes d'Etat qui préfèrent s'attaquer à un +safety drink+ qui atténue les effets négatifs de l'alcool plutôt qu'à l'alcool lui-même".

Après discussion, sa société avait revu ses slogans, notamment en remplaçant la mention "fait baisser le taux d'alcoolémie" par "accélère la baisse naturelle du taux d'alcool".

La boisson, essentiellement vendue en Bretagne et sur internet et un temps vendue en Italie, n'est plus commercialisée actuellement. Elle a notamment cessé de l'être en France en juin 2011, selon une source proche du dossier.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS