En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 174.00
+1.57 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 733.10
+1.91 %
7 251.38
+2.58 %
1.158
-0.05 %

Le prix, premier frein à l'achat de voitures électriques

| AFP | 258 | 4 par 1 internautes
Une voiture électrique mise à charger, le 15 juin 2018 à Aix-la-Chapelle, en Allemagne
Une voiture électrique mise à charger, le 15 juin 2018 à Aix-la-Chapelle, en Allemagne ( Yann Schreiber / AFP/Archives )

Le prix est le principal frein à l'achat de voitures électriques, selon une étude internationale de l'Observatoire Cetelem de l'automobile, publiée mardi, qui prévoit un marché restant marginal à très court terme, malgré sa croissance.

"Le véhicule électrique est perçu comme une voiture plus chère à l'achat que son équivalent thermique pour 86% des automobilistes dans le monde et 91% des Français", relève l'étude.

Le deuxième frein majeur est celui de l'autonomie. Seuls 30% des automobilistes "imaginent pouvoir acheter une voiture électrique ayant moins de 300 km d'autonomie", seulement 13% en France. De plus, trois quarts des répondants jugent insuffisant le nombre de bornes de recharge.

Pourtant, les automobilistes parcourent environ 50 km par jour seulement en moyenne... "L'autonomie n'est pas un problème réel, c'est psychologique", a commenté pour l'AFP Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile.

En outre, plus de 80% des personnes interrogées "croient à l'avenir de la voiture électrique", jugent que c'est un véhicule "propre", "agréable à conduire", et "renvoyant une image positive et moderne".

"Sur le papier, elle coche toutes les cases. Le frein principal, c'est le prix", estime M. Neuvy.

"Les gens se disent que même en faisant des économies à l'usage, avec moins d'entretien, moins de consommation de carburant, ça reste une voiture qui est plus chère avec une autonomie plus limitée. Cela veut dire payer une voiture plus chère pour moins bien. C'est un problème majeur", selon cet expert.

Les véhicules 100% électriques représentent environ 0,9% des immatriculations dans le monde, 1% en Europe et 1,3% en France.

L'Observatoire Cetelem prévoit une part progressant à 3% en France à fin 2020. "Les ventes en France et en Europe vont rester assez marginales à très court terme", prévient M. Neuvy.

Mais, il souligne "que les automobilistes qui roulent en voiture électrique depuis longtemps disent qu'ils ne reviendront pas en arrière. Donc on voit bien qu'elle a un gros potentiel".

L'étude intitulée "Le mystère de la voiture électrique" inclut une enquête quantitative conduite par l'institut Harris Interactive en juin et juillet 2018 dans 16 pays, auprès de plus de 10.600 individus âgés de 18 à 65 ans issus d'échantillons nationaux représentatifs (méthode des quotas). Elle a été complétée en France par une étude qualitative à Paris, Lyon et Bordeaux.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...

Publié le 16/10/2018

L'OpenGround est un lieu unique de travail situé dans les locaux du siège social de Micropole à Levallois-Perret...

Publié le 16/10/2018

Au cours du 1er semestre, le Groupe a subi des maintenances exceptionnelles sur les installations historiques héritées des Charbonnages de France...

Publié le 16/10/2018

Ce partenariat s'inscrit dans un marché de la maintenance et des services aéronautiques promis à une belle croissance, avec la flotte d'avions qui devrait doubler de taille d'ici 2035...

Publié le 16/10/2018

  HOPSCOTCH GROUPE   RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL     Semestre clos au 30 juin 2018   Le présent Rapport Financier Semestriel est établi conformément aux dispositions de…