En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-
5 304.50
-
SBF 120 PTS
4 258.26
-
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.138
+0.31 %

Le président argentin assure que la crise du peso est finie

| AFP | 187 | Aucun vote sur cette news
Le président argentin Mauricio Macri lors d'une conférence de presse dans la résidence présidentielle d'Olivos, dans la province de Buenos Aires, le 16 mai 2018
Le président argentin Mauricio Macri lors d'une conférence de presse dans la résidence présidentielle d'Olivos, dans la province de Buenos Aires, le 16 mai 2018 ( JUAN MABROMATA / AFP )

Le président argentin Mauricio Macri a assuré que la crise du peso, qui a fait chuter la monnaie sud-américaine ces dernières semaines, était terminée et fixé comme priorité la baisse du déficit budgétaire.

"Nous considérons avoir surmonté les turbulences sur le marché des changes, mais je pense qu'il est important de reconnaître le moment de nervosité vécu par la population, il y a eu de la peur, de l'angoisse", a déclaré le président lors d'une conférence de presse.

Une crise de confiance dans le peso argentin a entraîné une dépréciation de la monnaie face au dollar de près de 20% en un mois et demi.

"Le problème central est le déficit fiscal, souligne-t-il. Nous devons le réduire. Nous ne pouvons pas dépenser plus que ce que nous avons, et dépendre des prêts internationaux pour le financer".

Le déficit budgétaire est passé de 6% à 3,9% en deux ans de gestion de M. Macri, qui a sollicité un prêt au FMI.

"Nous ne devons pas voir un problème avec le FMI. C'est une institution sérieuse. Nous allons trouver un accord intelligent pour consolider notre croissance", a ajouté Mauricio Macri, un homme d'affaires arrivé au pouvoir en 2015.

La 3e économie d'Amérique latine a retrouvé en 2017 un bon rythme de croissance (2,8%) et espère maintenir le cap cette année.

En revanche, le gouvernement n'a pas réussi à limiter l'inflation, supérieure à 20% depuis 10 ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom