En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 405.87 PTS
-0.07 %
5 398.00
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 322.85
-0.25 %
DAX PTS
12 575.82
+0.12 %
Dowjones PTS
24 998.23
-0.26 %
7 315.47
-0.58 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

Le plafond de revenus pour la micro-entreprise est doublé

| AFP | 472 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie, Benjamin Griveaux, à l'Assemblée le 14 octobre 2017 avec le premier ministre Edouard Philippe
Le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie, Benjamin Griveaux, à l'Assemblée le 14 octobre 2017 avec le premier ministre Edouard Philippe ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Les députés ont doublé jeudi, lors de l'examen du projet de budget 2018, le plafond de revenus du régime de la micro-entreprise, utilisé notamment par les auto-entrepreneurs, sans modifier cependant le plafond de franchise de TVA pour rassurer les artisans.

Pour l'heure, l'entrepreneur doit, au-delà d'un certain chiffre d'affaires, passer du statut d'auto-entrepreneur, qui jouit d'un régime fiscal et social simplifié, à celui d'entrepreneur classique. Ce seuil varie de 33.200 à 82.800 euros en fonction du type d'activités exercées.

L'idée, contenue dans l'article 10 du projet de loi de finances, est de faire bénéficier davantage d'entrepreneurs individuels de ce régime micro-social et micro-fiscal, notamment des artisans qui dénonçaient la concurrence déloyale des "auto-entrepreneurs".

"Ce régime micro est ouvert à tous les travailleurs indépendants, qu'il soient artisans, commerçants ou professions libérales", a souligné le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie, Benjamin Griveaux (LREM).

Selon lui, 6.000 indépendants, actuellement imposés au réel, pourraient choisir ce régime simplifié, pour un coût de 21 millions d'euros pour les finances publiques.

Pour le rapporteur Joël Giraud (LREM), "cela n'entraînera pas de distorsion de concurrence" car la franchise de la TVA, dont bénéficient les micro-entrepreneurs, ne sera pas, elle, étendue.

Ce dernier point avait rassuré l'Union des entreprises de proximité (U2P), représentante des artisans, commerçants et professions libérales, qui était inquiète des intentions du gouvernement.

Son président, Alain Griset, avait jugé début septembre que le nouveau système était un "élément pouvant ramener une concurrence normale entre les professionnels".

La mesure a été contestée par les communistes et les Insoumis, opposés au principe même de l'auto-entreprise.

Pour Jean-Luc Mélenchon, "l'auto-entrepreneur, c'est le retour au travail à la tâche du XIXème siècle".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 2), Airbus annonce qu'une nouvelle compagnie aérienne américaine s'est engagée à commander 60 avions A220-300. Ces appareils seront…

Publié le 17/07/2018

Bea contrat pour Airbus et son nouveau A220-300 (anciennement CSeries)...

Publié le 17/07/2018

Volkswagen Group a dévoilé aujourd’hui des livraisons en hausse de 4,1% pour le mois de juin 2018, sur un an, soit 958 600 véhicules. Le constructeur automobile allemand a fait état de ventes en…

Publié le 17/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 2), Airbus annonce qu'International Airlines Group (IAG), maison-mère de British Airways et Ibéria, va acquérir 2 avions A330-200…

Publié le 17/07/2018

Total et Tata Consultancy Services (TCS) ont signé un accord de partenariat pour créer un centre d'innovation digitale en Inde. Ce centre, situé à Pune (Etat du Maharashtra), aura pour but de…