En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Le pétrole retombe, signes d'apaisement au Moyen-Orient

| Boursier | 233 | Aucun vote sur cette news

Le baril de pétrole a plongé de plus de 4% mercredi, le risque d'escalade militaire entre les Etats-Unis et l'Iran semblant s'éloigner....

Le pétrole retombe, signes d'apaisement au Moyen-Orient
Credits Reuters

Les cours du pétrole se sont nettement dégonflés mercredi sur fond d'un possible apaisement au Moyen-Orient. Le cours du baril de brut léger américain (WTI) a trébuché de 4,9% à 59,61$ retombant sous la barre des 60$ sur le Nymex (contrat à terme de février)... Le Brent de la mer du Nord, qui avait franchi brièvement lundi les 70$, a abandonné mercredi 4,1% à 65,44$.

Les cours de l'or noir ont aussi été déprimés par l'annonce d'une hausse surprise des stocks pétroliers américains pour la semaine close au 3 janvier. Ils ont augmenté de 1,2 million de barils à 431,1 millions de barils, alors que le consensus tablait sur un recul de 3,25 mb.

Malgré les frappes iraniennes dans la nuit de mardi à mercredi contre des bases militaires américaines en Irak, le risque d'une escalade militaire entre Washington et Téhéran semble s'éloigner quelque peu après des propos apaisants de Donald Trump. Le président des Etats-Unis a souligné que ces frappes n'avaient provoqué aucune perte américaine et fait des dégâts mineurs, en jugeant que "l'Iran semble reculer".

Lors d'une conférence de presse, le président américain a une nouvelle fois justifié l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani, qui préparait selon lui une importante attaque contre des intérêts américains juste avant sa mort.

Donald Tump a répété que l'Iran "n'aura jamais l'arme nucléaire" et a appelé autres grandes puissances à trouver un nouvel accord nucléaire avec l'Iran, et à adresser à Téhéran un message unifié et clair.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...