Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 571.29 PTS
+0.23 %
5 557.5
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 405.03
+0.15 %
DAX PTS
13 289.80
-0.02 %
Dow Jones PTS
29 844.11
-0.67 %
12 092.05
+0.1 %
1.191
+0.13 %

Le pétrole reste au plus haut depuis plus de trois mois

| Boursier | 591 | Aucun vote sur cette news

Les cours de l'or noir ont fini la semaine dans le vert, grâce à une forte baisse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis. Le ministre russe de l'Energie a évoqué la possible fin en 2020 des mesures de soutien des prix.

Le pétrole reste au plus haut depuis plus de trois mois
Credits Reuters

A l'issue d'une séance hésitante, les cours du pétrole ont progressé légèrement vendredi soir, après la publication d'une baisse plus forte que prévu des stocks de brut des Etats-Unis la semaine dernière.

Le cours du baril de brut léger américain (WTI) a avancé de 0,05% à 61,71$ sur le Nymex (contrat à terme de février), au plus haut depuis plus de trois mois, à la mi-septembre dernier. Le Brent de la mer du Nord a gagné 0,29% à 68,12$ pour le contrat à terme de février. Le WTI a gagné environ 2% sur la semaine et 12% depuis le début du mois, galvanisé par la perspective de la signature de l'accord commercial de Phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine, qui devrait intervenir début janvier, selon des sources proches des négociations.

Baisse des stocks et des puits actifs aux Etats-Unis

Pour la semaine s'achevant le 20 décembre, les stocks de pétrole brut américains ont reculé de 5,467 millions de barils, alors que le consensus tablait sur un recul moins important, de l'ordre de 3 millions de barils, a annoncé vendredi le département américain de l'Energie. En outre, le nombre de puits en activité aux Etats-Unis a baissé cette semaine, selon les données hebdomadaires de la firme parapétrolière Baker Hugues. Le nombre de forage pétroliers actifs a ainsi baissé de 8 pour revenir à 677 ce vendredi, un niveau proche de leur plus bas depuis mars 2017.

Depuis le début de l'année, le cours du pétrole WTI a bondi de 36% et le Brent a grimpé de plus de 26%, soutenus par la perspective d'un cessez-le-feu commercial entre les Etats-Unis et la Chine, mais aussi par la mise en oeuvre de l'accord Opep+ de limitation de la production pétrolière. Cet accord, qui est en place depuis 2017, vient d'être renouvelé début décembre jusqu'à la fin mars 2020. L'Opep+ va augmenter de 500.000 barils par jour ses restrictions, portant le repli entamé en 2017 à 1,7 million de bpj, soit 1,7% de l'offre mondiale.

L'accord Opep+ réexaminé en mars prochain

Les efforts de l'Opep+ ont partiellement atteint leur objectif de hausse des cours, mais peinent à porter le baril au-delà des 60$ en raison de l'essor de la production aux Etats-Unis, devenus premier producteur mondial, et qui ne participent pas aux mesures d'encadrement.

Cependant, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a jeté un froid vendredi en estimant que l'Opep et ses alliés devraient envisager l'an prochain de mettre fin à ces baisses de production. "En ce qui concerne les baisses de production, je le répète, ce n'est pas un processus sans fin. Une décision sur la sortie devra être prise progressivement pour conserver notre part de marché et afin que nos entreprises puissent être en mesure de mettre en oeuvre leurs projets", a dit le ministre sur l'antenne de 'Rossiya 24 TV'. "Je pense que nous examinerons cela cette année (2020)", a-t-il ajouté.

La prochaine réunion de l'Opep+ est prévue le 6 mars 2020...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/11/2020

L'euro a gagné ce mercredi jusqu'à 0,3% face au billet, s'échangeant en cours de journée contre 1,1927 dollar, soit son plus haut niveau depuis début septembre. La monnaie unique bénéficie de…

Publié le 25/11/2020

Les inscriptions au chômage ont à nouveau progressé la semaine passée aux Etats-Unis...

Publié le 25/11/2020

Le spécialiste des solutions de virtualisation VMWare a présenté des résultats meilleurs que prévu et rehaussé ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, clos fin octobre, le groupe a vu…

Publié le 25/11/2020

Deere, le géant américain des équipements agricoles, a annoncé pour son quatrième trimestre fiscal 2020 des profits supérieurs aux attentes...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2020

Claranova confirme à ses actionnaires que son Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire du mardi 1er décembre aura lieu à 15 heures à l'Espace...

Publié le 25/11/2020

Fnac Darty a finalisé la cession de 100% de sa filiale néerlandaise BCC, spécialiste de l'électronique et de l'électroménager aux Pays-Bas,...

Publié le 25/11/2020

L'action HP Inc se distingue en progressant de 3,49% à 22,51 dollars grâce à ses bons résultats trimestriels. Si les changements technologiques des dernières années, comme le développement des…

Publié le 25/11/2020

Les société Morgan Stanley font le point sur le tour de table...

Publié le 25/11/2020

MILIBOOLa marque digitale d'ameublement publiera son chiffre d'affaires du premier semestre.NEXTSTAGELa société d'investissement publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du troisième…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne