En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 453.62 PTS
+2.47 %
4 462.00
+2.72 %
SBF 120 PTS
3 510.48
+2.76 %
DAX PTS
10 433.49
+3.56 %
Dow Jones PTS
22 679.99
+7.73 %
8 081.66
+0. %

Le pétrole repart en baisse, plombé par la guerre des prix

| Boursier | 779 | Aucun vote sur cette news

L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis prêts à relever fortement leur production.

Le pétrole repart en baisse, plombé par la guerre des prix
Credits Reuters

Les prix du pétrole sont repartis en baisse mercredi, le baril de brut WTI abandonnant 4% à 32,98$ sur le Nyse (contrat à terme d'avril) et le Brent de la mer du Nord régressant de 3,8% à 35,79$ (contrat à terme de mai). Mardi soir, les cours du brut s'étaient envolés de plus de 10% sur un brusque sursaut technique, après avoir perdu la veille le quart de leur valeur !

Les marchés ont manifesté quelques espoirs mardi malgré l'échec des négociations de l'Opep+ en fin de semaine dernière, suivies de décisions sans concession de l'Arabie saoudite, qui a choisi d'abaisser ses prix en dopant par ailleurs sa production. Les opérateurs ne perdent pas totalement espoir et n'excluent pas une reprise éventuelle des pourparlers, la Russie adoptant désormais un discours plus modéré.

Néanmoins, le ministère saoudien à l'Energie a demandé mercredi à Aramco de renforcer sa capacité de production d'un million de barils / jour, une première en plus d'une décennie. La capacité passerait donc à 13 millions de barils, contre 12 millions actuellement. Aramco avait précédemment affirmé son intention de vendre plus de 12,3 millions de barils / jour en avril, un niveau record.

Les Emirats arabes unis, alliés de l'Arabie saoudite au sein de l'Opep, se sont eux aussi dit prêts à renforcer leur production pétrolière d'un million de barils / jour ou plus.

Vers une contraction de la demande de pétrole en 2020

L'Opep a abaissé fortement mercredi sa prévision de demande mondiale de pétrole cette année. De nouveaux ajustements en baisse pourraient intervenir. L'Organisation table sur une croissance de la demande de seulement 60.000 barils par jour en 2020, soit 920.000 bpj de moins que la précédente guidance. Les risques baissiers dépassent tout indicateur positif et suggèrent de probables révisions à la baisse supplémentaires, selon le cartel.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a quant à elle envisagé lundi une contraction de la demande de pétrole dans le monde cette année, ce qui serait la première depuis 2009.

Aux Etats-Unis, selon le rapport hebdomadaire du Département américain à l'Énergie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 6 mars, les stocks de brut hors réserve stratégique ont progressé de 7,7 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure, alors que les stocks d'essence ont décliné de 5 millions de barils. Les stocks de distillés ont régressé de 6,4 millions de barils.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/04/2020

Compte tenu de l'épidémie du Covid-19 et des mesures administratives prises pour interdire les rassemblements collectifs pour des motifs sanitaires,...

Publié le 07/04/2020

total a signé un accord pionnier pour affréter ses deux premiers tankers de type-VLCC (Very Large Crude Carrier) équipés de propulsion GNL. Ces deux navires, d'une capacité de 300 000 tonnes de…

Publié le 07/04/2020

Infineon Technologies AG a annoncé aujourd'hui que toutes les autorisations réglementaires nécessaires ont été reçues pour son acquisition de Cypress Semiconductor Corporation. Le fabricant…

Publié le 07/04/2020

Chargeurs a indiqué que compte tenu de la crise sanitaire liée au Covid-19, l'assemblée générale mixte du mardi 28 avril se tiendra à huis clos. Les documents prévus par l'article R.225-83 du…

Publié le 07/04/2020

Vinci a annoncé, hier, que pour prolonger et amplifier les nombreuses initiatives prises par ses entreprises en France et dans le monde, le groupe a décidé d'apporter son soutien à tous ceux qui…