Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 602.54 PTS
-
6 615.00
-
SBF 120 PTS
5 161.42
-
DAX PTS
15 603.24
-
Dow Jones PTS
33 876.97
+1.76 %
14 137.23
-
1.191
-0.08 %

Le pétrole reflue face au possible retour du pétrole iranien

| Boursier | 966 | Aucun vote sur cette news

Un diplomate russe a évoqué des progrès dans les négociations sur un retour des Etats-Unis dans l'accord sur le nucléaire iranien. De quoi lancer les spéculations sur une levée des sanctions empêchant Téhéran d'exporter son pétrole.

Le pétrole reflue face au possible retour du pétrole iranien
Credits Reuters

Les cours du pétrole brut ont progressé mardi en début de séance, avant d'être rattrapés par des prises de bénéfices après avoir atteint brièvement leurs plus hauts depuis environ 2 ans. En fin de journée à New York, le baril de brut léger américain WTI a finalement cédé 1,2% à 65,49$ sur le Nymex pour le contrat à terme de juillet, tandis que le Brent a reculé de 1,1% à 68,71$ (contrat de juillet), après un plus haut en séance de 70,23$.

Les deux variétés de pétrole ont gagné près de 35% depuis le début de l'année, les investisseurs pariant sur une baisse des stocks et une hausse de la demande de brut au 2e semestre 2021, à mesure que la pandémie de Covid-19 reflue dans les grandes économies mondiales.

Rumeurs d'un prochain retour de l'Iran sur le marché pétrolier

Mardi, le coup d'envoi des prises de bénéfices a été donné par des rumeurs d'un possible accord proche entre l'Iran et les Etats-Unis pour remettre en place l'accord de 2015 sur le nucléaire. Un tel accord ouvrirait la voie à la levée des sanctions américaines et à un retour des exportations pétrolières iraniennes sur le marché mondial, un facteur baissier pour les cours du brut.

La chaîne 'BBC Persian' a cité mardi un diplomate russe affirmant qu'une annonce importante pourrait intervenir mercredi au sujet de l'avancement des négociations entre Washington et Téhéran. Ce diplomate a cependant estimé que les négociations n'étaient pas encore finalisée et que des désaccords demeuraient entre les parties.

Mikhail Ulyanov, l'ambassadeur russe auprès des organisations internationales à Vienne, qui supervise les négociations pour Moscou, a ainsi tenu à clarifier ses propos sur Twitter. "Je n'ai pas dit qu'il y avait eu une percée dans les discussions de Vienne". "J'ai dit que des progrès significatifs avaient, selon moi, été réalisés, ce qui est vrai". "Mais des questions non résolues persistent et les négociateurs ont besoin de plus de temps et d'efforts pour finaliser un accord", a poursuivi Mikhail Ulyanov.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/06/2021

L'absence d'accord sur le nucléaire iranien a donné un nouveau coup de fouet aux cours du brut. Bank of America estime que le baril de Brent pourrait atteindre 100$ en 2022, grâce à la reprise de…

Publié le 21/06/2021

Si ce début de semaine s'annonce quelque peu agité sur les places boursières européennes, les cours du brut poursuivent pour leur part leur marche en...

Publié le 16/06/2021

Le cours du baril de WTI gagne 0,85% à 72,73 dollars tandis que le cours du baril de Brent progresse de 1,05% à 74,77 dollars. L'or noir est soutenu par le repli plus marqué que prévu des stocks…

Publié le 15/06/2021

A l'occasion d'une conférence sur les matières premières, les responsables de grands négociants de pétrole ont estimé que les cours devraient poursuivre leur ascension à la faveur de la reprise…

Publié le 15/06/2021

La Bourse de New York a fléchi mardi, après la publication d'une salve d'indicateurs contrastés aux Etats-Unis et avant les annonces de la Fed, mercredi.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2021

Pour l'exercice 2020, la perte nette part de groupe proforma reste maîtrisée à -1,6 ME

Publié le 21/06/2021

Nomination de Mickaël Ferreira à la tête d'AdUX, à compter du 1er août 2021...

Publié le 21/06/2021

Au titre de la 11e résolution, l'Assemblée Générale a décidé d'autoriser la réduction du capital social...

Publié le 21/06/2021

METabolic Explorer ambitionne à l'horizon 2026 un chiffre d'affaires consolidé annuel supérieur à 300 ME et un Ebitda supérieur à 14%...

Publié le 21/06/2021

Les perspectives 2020-2021 de Fountaine Pajot sont favorables...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne