En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Le pétrole grimpe avec le début des sanctions américaines contre l'Iran

| Boursier | 218 | 5 par 1 internautes

Le baril de pétrole gagne du terrain ce mardi, soutenu par la reprise des sanctions américaines contre l'Iran...

Le pétrole grimpe avec le début des sanctions américaines contre l'Iran
Credits Reuters

Le baril de pétrole gagne du terrain ce mardi, soutenu par la reprise des sanctions américaines contre l'Iran. Le contrat sur le WTI pour livraison septembre avance de 0,4% à 69,3 dollars et le Brent de la mer du Nord prend 1% à 74,5$.

"La réimposition des sanctions américaines contre l'Iran reste le principal moteur à court terme. Les pertes d'approvisionnement pourraient aller de 600.000 à 1,5 million de bpj ", affirme la banque ANZ. En conséquence, "le marché pétrolier devrait rester tendu, malgré l'augmentation de la production de l'OPEP pour compenser les pertes subies ailleurs". La Société Générale note pour sa part qu'il y a actuellement un "approvisionnement confortable" sur le marché physique du brut, mais souligne que "les sanctions iraniennes retireront encore 1 million de barils par jour sur les marchés". De quoi rendre les capacités inutilisées limitées en cas de perturbations imprévues...

De nombreux pays, dont des alliés américains en Europe, ainsi que la Chine et l'Inde, s'opposent aux sanctions, mais le gouvernement américain a déclaré qu'il souhaitait que le plus grand nombre possible de pays cessent d'acheter du pétrole iranien. "Nous avons pour politique de ramener le plus de pays possible à zéro le plus rapidement possible. Nous allons travailler avec des pays au cas par cas, mais notre objectif est de réduire le montant des recettes et des devises à destination de l'Iran", a déclaré un haut responsable de l'administration américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…