En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.11 %

Le pétrole débute la semaine en forte hausse

| Boursier | 247 | Aucun vote sur cette news

Dans une actualité favorable, le baril de pétrole est bien orienté en ce début de semaine à l'image du baril de brut léger américain pour livraison...

Le pétrole débute la semaine en forte hausse
Credits Reuters

Dans une actualité favorable, le baril de pétrole est bien orienté en ce début de semaine à l'image du baril de brut léger américain pour livraison mai qui progresse 1,4% à 61 dollars sur le Nymex. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison juin n'est pas en reste avec un gain de 1,4% à 68,5$.

Outre l'annonce d'un retour inattendu à la croissance du secteur manufacturier en Chine en mars, qui rassure les investisseurs sur la santé de la deuxième économie mondiale, la dernière enquête de Reuters sur la production de l'Opep soutient également les cours de l'or noir. Les 14 membres du cartel auraient pompé 30,40 millions de barils par jour (bpj) le mois dernier, soit 280.000 bpj de moins qu'en février. Un niveau si bas n'avait plus été observé depuis 2015.

Le plus fort recul de la production serait une fois de plus à mettre à l'actif de l'Arabie Saoudite puisque le plus grand producteur du cartel aurait pompé 220.000 bpj de moins qu'en février. L'exploitation vénézuélienne aurait également encore baissé en raison des sanctions américaines et des énormes pannes d'électricité qui touchent le pays. Le Koweït et les Émirats arabes unis auraient également procédé à des réductions plus importantes que ne l'exige l'accord conclu entre le cartel et ses alliés en décembre dernier.

Malgré les pressions exercées par le président américain Donald Trump pour maintenir l'approvisionnement en pétrole et freiner la hausse des prix, les Saoudiens et leurs alliés semblent résolus à limiter leur production pour éviter tout excédent.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…