5 423.79 PTS
+0.20 %
5 370.00
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 335.20
+0.10 %
DAX PTS
12 565.31
+0.20 %
Dowjones PTS
24 462.94
+0.00 %
6 667.75
+0.00 %
Nikkei PTS
22 088.04
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le PDG de Lactalis justifie sa discrétion par une priorité à l'action

| AFP | 446 | Aucun vote sur cette news
Une note d'information sur le retrait de produits du groupe Lactalis affichée dans une pharmacie d'Orléans, le 11 janvier 2018
Une note d'information sur le retrait de produits du groupe Lactalis affichée dans une pharmacie d'Orléans, le 11 janvier 2018 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

"Le travail d'abord, la parole après": le PDG de Lactalis a justifié sa discrétion depuis le début de la crise de la salmonelle qui ébranle son entreprise, assurant qu'il avait donné la priorité à l'action.

"Le groupe a communiqué sur de nombreux éléments, mais en réalité on me reproche de ne pas avoir pris la parole personnellement", a constaté Emmanuel Besnier, qui a justement rompu ce silence dans un long entretien publié par le Journal du Dimanche.

"Nous sommes une entreprise discrète. Ma famille a grandi dans une culture de la simplicité et de la discrétion, c'est aussi un peu la mentalité de notre région. Ici en Mayenne, c'est vrai, c'est le travail d'abord, la parole après", a encore dit M. Besnier, qui n'était pas venu s'exprimer face aux journalistes après sa visite à Bercy vendredi pour rencontrer le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

"C'est vrai, je ne suis pas d'une nature expansive. Dans une crise comme celle-là, on cherche d’abord à agir, et peut-être n'ai-je pas pris le temps nécessaire pour expliquer les choses, ce que je fais aujourd'hui", a encore dit M. Besnier.

Interrogé par le journal sur une éventuelle rencontre avec des associations de consommateurs, le PDG a assuré y être disposé.

"Nous sommes discrets mais nous ne refusons jamais de discuter avec personne : clients, consommateurs, autorités. Nous ne le faisons pas dans la lumière, mais nous allons à la rencontre des gens. Pour travailler, pas pour être vus", a-t-il résumé.

Bien qu'il occupe depuis près de 18 ans la tête du groupe familial, transformé en numéro un mondial du lait, M. Besnier cultivait jusqu'ici la discrétion, au point que son ancien ministre de tutelle Stéphane Le Foll avait confié ne pas l'avoir vu en cinq ans de mandat.

Les dernières photos en date dans les médias d'Emmanuel Besnier dataient au moins d'il y a une dizaine d'années. Jusqu'à celle qu'il a consentie au JDD et qui occupe la moitié basse de la "Une".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

Alstom a été choisi par la RATP pour fournir son système de pilotage automatique I-CBTC sur la ligne 6 du métro parisien...

Publié le 23/04/2018

Le Groupe PSA et Huawei dévoilent leur 1er véhicule connecté avec le lancement en Chine du DS 7 CROSSBACK, premier véhicule à bénéficier de la CVMP...

Publié le 23/04/2018

General Motors (GM) est parvenu à s’entendre sur un accord avec les syndicats de GM Korea, permettant d’éviter la déclaration de dépôt de bilan de sa branche sud-coréenne. L’accord…

Publié le 23/04/2018

Peugeot et Renault seront sur le pont cette semaine avec la publication de leur chiffre d'affaires du premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

Dans un environnement porteur, TechnipFMC s'adjuge plus de 1% à 27,2 euros en ce début de semaine à Paris...