En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Le patron d'Intel assure que les failles de sécurité sont contenues

| AFP | 290 | Aucun vote sur cette news
Faille de sécurité dans les puces: Intel cherche à rassurer
Faille de sécurité dans les puces: Intel cherche à rassurer ( Josep LAGO / AFP/Archives )

La patron d'Intel Brian Krzanich, en pleine tourmente, a assuré lundi que les conséquences des failles de sécurité qui touchent l'industrie des micro-processeurs étaient limitées grâce à une collaboration "remarquable" entre les entreprises technologiques.

M. Krzanich a dit une nouvelle fois n'avoir aucune connaissance de piratage via Meltdown et Spectre, deux grosses failles de sécurité rendant presque tous les micro processeurs, pièce qui fait fonctionner les appareils électroniques, potentiellement vulnérables.

Et "nous travaillons sans relâche pour que cela reste ainsi", a-t-il ajouté lors d'une présentation, portant sur un autre sujet, à la veille de l'ouverture du CES, le salon de l'électronique grand public à Las Vegas (ouest des Etats-Unis).

Un pirate chevronné pourrait au travers de ces failles potentiellement lire des information sensibles stockées dans un ordinateur, un serveur ou un téléphone portable.

Intel mais aussi ses concurrents AMD et ARM, ainsi que de grands noms de la technologie (Amazon, Apple, Google...) qui ont tous annoncé collaborer pour diffuser des correctifs de sécurité pour limiter les risques de piratage, ont révélé ce problème la semaine dernière.

"La collaboration d'autant d'entreprises est vraiment remarquable", a-t-il commenté.

"La sécurité est notre boulot numéro un chez Intel et pour toute notre industrie. Notre première préoccupation quand nous discutons (du sujet) est d'assurer la sécurité des données de nos clients", a-t-il insisté.

Le patron d'Intel est d'autant plus dans la tourmente que les inquiétudes sur les puces se sont doublées de soupçons sur des ventes d'actions Intel, dont le calendrier pose question car intervenues plusieurs mois après que le groupe a été informé des failles.

Selon la presse, M. Kraznich a vendu pour 39 millions de dollars d'actions, dégageant un profit de 25 millions de dollars, et lundi des cabinets d'avocats américains ont annoncé étudier une possible plainte contre Intel dans ce cadre.

Le groupe avait nié en fin de semaine dernière tout lien entre la connaissance des failles et la vente de titres.

L'annonce de ces failles avait provoqué une baisse du titre Intel en Bourse de quelque 5% entre le 3 et le 5 janvier.

Le gendarme de la Bourse américaine (SEC) interdit aux responsables d'entreprises cotées de vendre leurs actions lorsqu'ils ont connaissance d'informations qui pourraient peser sur le cours de l'action.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…