En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.60 PTS
-
5 407.5
+0.57 %
SBF 120 PTS
4 340.39
+0.51 %
DAX PTS
12 384.49
+0.43 %
Dowjones PTS
25 822.29
+0.25 %
7 397.23
+0.35 %
1.157
+0.03 %

Le nombre de travailleurs détachés a encore progressé en 2016 en France

| AFP | 525 | Aucun vote sur cette news
Cinq régions
Cinq régions "enregistrent le plus de déclarations de détachement" : le Grand-Est (56.343 salariés), PACA (49.494), Auvergne-Rhône Alpes (47.472), Hauts-de-France (42.897) et Ile-de-France (36.448) ( PATRICK HERTZOG / AFP/Archives )

Pour la deuxième année consécutive, le nombre de travailleurs détachés en France a fortement progressé (+23,8%) en 2016, pour atteindre le total de 354.151 salariés, selon des chiffres de la Direction générale du travail consultés lundi par l'AFP, confirmant une information des Échos.

En 2016, 127.576 déclarations de détachement ont été enregistrées pour un volume de 354.151 salariés, selon la Direction générale du travail, qui évoque une "augmentation significative" mais "à prendre avec précaution" en raison d'une "meilleure connaissance des formalités par les entreprises, en lien avec" des contrôles renforcés, et de l'ouverture d'un téléservice.

En 2015, 286.025 travailleurs détachés avaient été déclarés à l'administration française, soit une progression de 25% par rapport à l'année précédente. Ils étaient 26.466 en 2005.

Travailleurs détachés reçus et envoyés par l'Allemagne, la France et la Pologne
Travailleurs détachés reçus et envoyés par l'Allemagne, la France et la Pologne ( Camille ROMANO / AFP )

Les cinq régions les plus concernées, en nombre de salariés détachés, sont les régions Grand-Est (56.343 salariés), PACA (49.494), Auvergne-Rhône-Alpes (47.472), Hauts-de-France (42.897) et Ile-de-France (36.448). Ce sont celles aussi qui "enregistrent le plus de déclarations de détachement": Grand-Est (24.890), Auvergne-Rhône-Alpes (19.289 déclarations), PACA (17.079 déclarations), Hauts-de-France (14.541) et Ile-de-France (12.636 déclarations).

Par secteurs, l'intérim (22% des déclarations) est passé devant le BTP et l'industrie (18% chacun).

Quant aux pays déclarant le plus de salariés détachés en France, il s'agissait en 2016 de l'Espagne (17.438 déclarations), du Portugal (15.869 déclarations), de l'Allemagne (14.709 déclarations) et de la Pologne (14.624 déclarations).

Parallèlement, les contrôles pour lutter contre la fraude au détachement se sont accentués. L'inspection du travail a effectué 15.960 interventions en ce sens en 2016.

453 amendes ont par ailleurs été prononcées pour un montant de 2,4 millions d'euros et neuf arrêtés préfectoraux de fermeture d'établissement ou d'arrêt d'activité ont été recensés pour sanctionner des fraudes au détachement relevant du travail illégal, selon la Direction générale du travail.

Encadré par une directive européenne de 1996, le détachement permet à une entreprise européenne d'envoyer temporairement ses salariés en mission dans d'autres pays de l'UE, en n'appliquant que le noyau dur de leur réglementation (Smic, conditions de travail) tout en continuant de payer les cotisations sociales dans le pays d'origine.

En octobre, les 28 se sont mis d'accord sur la révision de cette directive, dont les détails restent à négocier. Le transport routier en sera exclu jusqu'à la réforme du "paquet mobilité" dédié à la profession. Une exclusion jugée "scandaleuse" par les syndicats de chauffeurs routiers (CFDT, CGT, FO, CFTC, CGE-CGC) qui ont mené des actions aux frontières mardi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

   Bollène (France) - Le 21 août 2018 - 20:00 (CET)     EGIDE RENFORCE SON ORGANISATION COMMERCIALE AUX ETATS-UNIS   Le groupe Egide (ISIN: FR0000072373 - Reuters:…

Publié le 21/08/2018

Le montant du transfert s'élève à 6,5 ME auxquels pourront s'ajouter des incentives pour un maximum de 3,5 ME...

Publié le 21/08/2018

L'installation reflète l'adoption croissante de la technologie EOS en tant que standard de soin dans les centres orthopédiques...

Publié le 21/08/2018

Nacon officialise sa collaboration avec Marie-Laure 'Kayane' Norindr, joueuse professionnelle de eSport...

Publié le 21/08/2018

Entre le 13 et le 17 août, Bic a racheté pour près de 3,06 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 39 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré…