5 372.38 PTS
-
5 371.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 288.39
-
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 675.93
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le mouvement HLM ne veut plus discuter d'une baisse des APL

| AFP | 228 | 3 par 1 internautes
Immeuble d'Habitation à loyer modéré (HLM)à Calais, le 20 septembre 2017
Immeuble d'Habitation à loyer modéré (HLM)à Calais, le 20 septembre 2017 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le mouvement HLM ne veut plus discuter de la baisse des APL dans le secteur du logement social que le gouvernement envisage de mettre en place en 2018, a indiqué vendredi son délégué général, Frédéric Paul.

"Nous refusons de poursuivre la discussion", a déclaré M. Paul, à quelques jours de l'ouverture du congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH, 723 bailleurs sociaux) et de la présentation par le gouvernement du projet de budget 2018.

"On a passé trois ou quatre semaines à essayer de travailler sur ce que l'Etat a appelé les compensations financières, pour que l'opération soit neutre pour l'équilibre économique des HLM. Mais les compensations n'y sont pas", a-t-il indiqué.

L'Etat "ne peut pas proposer des mesures qui mettent en cause notre capacité à travailler et la manière dont les locataires sont traités", a-t-il ajouté.

Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a de son côté manifesté dans un communiqué "sa volonté de poursuivre un dialogue apaisé et franc entre les différentes parties prenantes du dossier".

ll rappelle l'intention du gouvernement de "ne pas fragiliser la trésorerie des bailleurs sociaux, en permettant notamment d'améliorer réellement leurs conditions de financement, et pouvoir baisser les loyers dans le parc social".

Le gouvernement veut dégager 1,4 milliard d'euros d'économies dans le budget 2018 en baissant les APL dans le logement social.

Cette baisse serait compensée par une baisse des loyers perçus par les bailleurs sociaux, au risque, selon eux, de compromettre leur équilibre financier.

L'USH estime que plus de 100 organismes HLM se trouveraient en difficulté si la mesure était adoptée.

Selon Frédéric Paul, il existait d'autres pistes pour que les organismes HLM contribuent à la réduction du déficit budgétaire.

Leur importante trésorerie (7 milliards d'euros) pourrait être "en partie" déposée à la Caisse des dépôts pour financer des prêts bonifiés à taux zéro. Et les organismes HLM ont proposé de contribuer au financement de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a-t-il ajouté.

"Le principe de la baisse des APL dans le logement social n'est pas acceptable. Si vous baissez les APL, les gens pauvres auront de plus en plus de mal à rentrer dans les HLM. Ils iront chez les marchands de sommeil", a-t-il indiqué.

Le congrès de l'USH se tiendra la semaine prochaine, de mardi à jeudi, à Strasbourg. Le projet de budget sera présenté mercredi au Parlement par le gouvernement.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS