En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-
4 816.00
-
SBF 120 PTS
3 868.16
-
DAX PTS
11 090.11
-
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
-2.03 %
1.136
+0.00 %

Le Monde: Pigasse aurait envisagé de céder toutes ses parts avant de se raviser

| AFP | 201 | Aucun vote sur cette news
Mathieu Pigasse, lors d'une conférence de presse à Belfort le 5 juillet 2015, à l'occasion du festival des Eurockéennes dont il est le président
Mathieu Pigasse, lors d'une conférence de presse à Belfort le 5 juillet 2015, à l'occasion du festival des Eurockéennes dont il est le président ( SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives )

Le banquier d'affaires Matthieu Pigasse, copropriétaire du groupe le Monde, aurait envisagé de céder toutes ses parts au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky avant de se raviser, assure dans son édition de mardi le journal Libération.

Interrogé sur ces informations, M. Pigasse affirme dans une déclaration transmise à l'AFP que "son seul objectif a toujours été, est et sera de préserver l’équilibre et l’indépendance du groupe Le Monde, auxquels Daniel Kretinsky pourra utilement contribuer".

Il rappelle que l'accord rendu public la semaine dernière "porte sur une participation minoritaire". "Matthieu Pigasse conserve seul le contrôle de la société Le Nouveau Monde et demeure le seul cogérant, aux côtés de Xavier Niel, de la société Le Monde Libre, holding de contrôle du groupe Le Monde et de L'Obs".

Dans son édition à paraître mardi, Libération écrit que Matthieu Pigasse a "d'abord songé à céder l'intégralité de ses parts au magnat d'Europe de l'Est" et "est même tombé d’accord avec lui cet été sur les conditions financières", ne faisant machine arrière que début septembre "sous la pression de plusieurs proches".

Le quotidien s'appuie sur "plusieurs documents" qu'il a consultés et "recoupés auprès de plusieurs sources", selon lesquels "un accord pour une cession à 100 % de Le Nouveau Monde a été bouclé dès le mois de juillet", valorisant la société autour de 100 millions d'euros.

Le hall du journal Le Monde à Paris, le 17 décembre 2014
Le hall du journal Le Monde à Paris, le 17 décembre 2014 ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

De son côté, Matthieu Pigasse "maintient l'intégralité du communiqué de presse" de sa société LNEI la semaine dernière, dans lequel il annonçait une alliance stratégique avec Czech Media Invest, groupe de Daniel Kretinsky, qui débouchera sur une prise de participation minoritaire de ce dernier dans la société Le Nouveau Monde.

L'entrée au capital du Monde de Daniel Kretinsky, qui a déjà racheté l'hebdomadaire Marianne et s'apprête à avaler une série de magazines français, dont Elle, a aussitôt soulevé des inquiétudes en interne.

Les représentants des salariés du "Monde" doivent d'ailleurs rencontrer jeudi leurs actionnaires Matthieu Pigasse et Xavier Niel, selon Libération, pour éclaircir les intentions de Daniel Kretinsky.

Les Nouvelles Éditions Indépendantes (LNEI) regroupent les participations personnelles de Matthieu Pigasse, patron de la banque Lazard en France, dans les médias, dont les Inrocks, Radio Nova, le festival Rock en Seine, L'Obs, Le Monde, et Mediawan (production audiovisuelle).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 Janvier 2019, 19h00   Cession à Azerion des dernières activités historiques de régie en Belgique, au Portugal et d'une participation en…

Publié le 22/01/2019

WISeKey et le Blockchain Research Institute signent un accord pour créer des Centres d'excellence de la Blockchain interconnectés à travers le monde L'accord a…

Publié le 22/01/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 janvier 2019 - L'Assemblée générale mixte de Sodexo s'est tenue le 22 janvier 2019 à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt, sous la présidence de Sophie…