En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 515.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 517.72
-0.30 %
7 835.19
+0.65 %
1.113
-0.21 %

Le marché pétrolier se resserre mais de grosses incertitudes planent sur la demande

| Boursier | 216 | 4 par 1 internautes

Le marché mondial pétrolier se resserre mais les nuages pesant sur la demande sont nombreux à l'horizon...

Le marché pétrolier se resserre mais de grosses incertitudes planent sur la demande
Credits Reuters

Le marché mondial pétrolier se resserre mais les nuages pesant sur la demande sont nombreux à l'horizon. Dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'énergie explique ainsi que les stocks de brut devraient diminuer pour le reste de l'année alors que l'Arabie saoudite et ses partenaires freinent leur production, tandis que les exportations du Venezuela et de l'Iran sont comprimées par les crises économiques et politiques. "L'augmentation considérable de la production pétrolière que nous avons constatée au second semestre de 2018 s'est inversée à la suite de la mise en oeuvre du nouvel accord de Vienne et de l'efficacité croissante des sanctions contre l'Iran et le Venezuela".

"Le marché pétrolier montre des signes de resserrement à l'approche du deuxième trimestre 2019, mais les perspectives de la demande sont mitigées", souligne l'agence basée à Paris. Les risques liés à la demande sont "actuellement orientés à la baisse".

Si l'IAE a, pour le moment, laissé ses estimations de croissance de la consommation mondiale de brut pour 2019 inchangées (+1,4%), elle avertit sur le fait que les menaces qui pèsent sur l'économie mondiale, de l'Europe aux marchés émergents, pourraient avoir un impact sur la consommation d'or noir.

La demande des pays développés a baissé au quatrième trimestre pour la première fois depuis 2014. En outre, les inquiétudes persistent au sujet du différend commercial entre les États-Unis et la Chine, la reprise de la demande au Moyen-Orient demeure modérée et la faiblesse des pays européens pourrait être exacerbée si la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne venait à être "désordonnée", affirme l'AIE. D'autres vents contraires pourraient également provenir de la remontée des prix (avec un baril à 70 dollars), qui "sont moins confortables pour les consommateurs qu'ils ne l'étaient au début de l'année".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...