En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
-
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Le marché du disque en baisse, malgré la dynamique du streaming

| AFP | 291 | Aucun vote sur cette news
Le marché français de la musique enregistrée s'est effrité au premier semestre, malgré la bonne dynamique du streaming
Le marché français de la musique enregistrée s'est effrité au premier semestre, malgré la bonne dynamique du streaming ( DANIEL JANIN / AFP/Archives )

Le marché français de la musique enregistrée s'est effrité au premier semestre, malgré la bonne dynamique du streaming dont les revenus dépassent pour la première fois ceux des ventes physiques, a indiqué mercredi le Snep, principal syndicat des producteurs.

Après l'embellie de 2016, le chiffre d'affaires du premier semestre 2017 a atteint 189 millions d'euros, en baisse de 2,3% par rapport au premier semestre de l'an dernier, selon le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep), qui regroupe notamment les trois "majors" du secteur (Universal, Warner et Sony).

Les ventes numériques (téléchargement et streaming) deviennent la première source de revenus du marché en réalisant 55% du chiffre d'affaires total (104 millions d'euros, en hausse de 16%).

Les ventes physiques ont quant à elles rapporté 85 millions d'euros au premier semestre, en baisse de 18% par rapport au premier semestre 2016 qui avait bénéficié d'un "effet Renaud" dû au nouvel album du chanteur. Les ventes de vinyles, qui restent confidentielles, ont explosé de 71%.

Le streaming représente à lui seul plus de 46% de l'ensemble des revenus de la musique enregistrée, avec un chiffre d'affaires de 87,5 millions d'euros (+27%). Les revenus du streaming vidéo progressent plus fortement (+32%) que ceux du streaming audio (+28%).

19,4 milliards de titres ont été écoutés en ligne au premier semestre et le volume des écoutes mensuelles en streaming a triplé entre janvier 2015 et juin 2017 (3 milliards de titres).

C'est le chanteur britannique Ed Sheeran qui prend la tête du classement semestriel des titres les plus streamés, avec près de 90 millions d'écoutes. Au premier semestre 2016, la chanteuse australienne Sia était numéro 1 avec trois fois moins d'écoutes (30 millions), souligne le Snep.

Tous modes de ventes confondus, c'est l'album des Enfoirés, "Mission Enfoirés", qui arrive en tête du classement au premier semestre avec 259.722 exemplaires écoulés.

Suivent ceux d'Ed Sheeran (250.845 exemplaires) et du chanteur français Vianney (246.667).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...