En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 462.50
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 553.84
-0.71 %
7 520.27
-0.14 %
1.176
+0.11 %

Le Maire s'inquiète des conséquences de la réforme fiscale américaine

| AFP | 360 | 5 par 1 internautes
Le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire à l'Elysée, le 22 novembre 2017 à Paris
Le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire à l'Elysée, le 22 novembre 2017 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est inquiété mercredi des conséquences pour l'Europe de la réforme fiscale américaine, jugeant nécessaire une "discussion franche et sincère" avec les Etats-Unis sur le sujet.

"Nous avons de l'autre côté de la planète, aux Etats-Unis, une réforme fiscale de grande ampleur, avec une proposition massive de baisse du taux de l'impôt sur les sociétés", a déclaré le ministre devant plusieurs dizaines de dirigeants de sociétés étrangères implantées en France, réunis au Conseil économique, social et environnemental (Cese) pour un événement sur l'attractivité de la France.

"Ce serait mal placé de critiquer ce choix-là, puisque nous avons fait le même choix avec le Président de la République et le Premier ministre en ramenant le taux d'impôt sur les sociétés de 33,3% à 25% en cinq ans", a-t-il ajouté.

"Mais s'il devait y avoir dans cette réforme fiscale américaine des dispositions qui contreviennent aux règles fiscales internationales, notamment celles de l'OCDE, cela poserait à tous les Européens un problème", a-t-il averti.

Par ailleurs, "s'il devait y avoir une double imposition, entre les sociétés filles et les sociétés mères, qui conduiraient beaucoup des sociétés filles américaines implantées en Europe à revenir aux Etats-Unis et à nous faire perdre des emplois et de la croissance économique, cela nous poserait évidemment des difficultés", a-t-il jugé.

M. Le Maire a estimé que sur cette question, l'Union européenne devait avoir avec les Etats-Unis une discussion "franche et sincère pour que l'Europe sache défendre ses intérêts".

Mardi, les 28 ministres des Finances de l'UE, réunis à Bruxelles, ont eu une première discussion sur le sujet à la demande de la France.

Le Sénat américain a voté dans la nuit de vendredi à samedi pour le projet républicain de baisse d'impôt et de réforme de la fiscalité. Le texte, qui doit encore faire l'objet d'un accord avec la Chambre des représentants, prévoit notamment de ramener le taux d'imposition des sociétés de 35% à 20% et invite les multinationales à rapatrier aux Etats-Unis leurs bénéfices détenus à l'étranger à un taux préférentiel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…