En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 307.38 PTS
-
5 297.50
-
SBF 120 PTS
4 195.84
-
DAX PTS
11 419.48
+0.64 %
Dowjones PTS
25 657.73
+0.55 %
7 351.15
+0.47 %
1.125
-0.14 %

Le Maire promet à Safran des réponses rapides pour ses implantations d'usines en France

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Bruno Le Maire et le dirigeant de Safran Philippe Petitcolin à Paris, le 12 mars 2019
Bruno Le Maire et le dirigeant de Safran Philippe Petitcolin à Paris, le 12 mars 2019 ( ERIC PIERMONT / AFP )

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a reconnu mardi que la France devait réaliser d'"importants efforts" pour faciliter l'installation d'usines, et promis au groupe Safran une réponse sous 15 jours à ses demandes pour s'implanter près de Villeurbanne.

"Nous avons des efforts importants à faire pour simplifier nos procédures, pour que nos industries s'installent et restent en France", a déclaré Bruno Le Maire à l'issue d'un entretien avec le patron du groupe aéronautique, Philippe Petitcolin, à Bercy.

Safran souhaite implanter deux usines en France, mais son patron s'est plaint des difficultés qu'il rencontrait pour réaliser ces projets.

Selon M. Le Maire, Safran souhaite installer une usine de fabrication 3D sur le site du Haillan, à Bordeaux.

"Philippe Petitcolin m'a annoncé qu'il installerait l'usine de fabrication 3D sur le site du Haillan" près de Bordeaux, a-t-il déclaré devant la presse.

"C'est 200 emplois pour l'agglomération de Bordeaux pour une activité qui est technologiquement très avancée", a déclaré le ministre.

Selon lui, Philippe Petitcolin s'est engagé à signer une convention avec l'Etat qui permettrait de reclasser 30 à 50 salariés du site de Ford à Blanquefort sur le site du Haillan.

Le second projet porte sur une usine à Villeurbanne.

"Safran est le leader de la fabrication de freins carbone, a souligné M. Le Maire. Il y a une usine de recherche, de développement et de production à Villeurbanne et donc le développement pourrait se faire sur un deuxième site à proximité de Villeurbanne qui représente une centaine d'emplois."

Selon lui, "il y a un certain nombre de difficultés à régler, nous voulons les régler". "J'ai demandé à mes services de porter sous 15 jours des réponses très concrètes aux demandes de Philippe Petitcolin pour qu'il puisse prendre une décision positive sur ce site", a indiqué le ministre.

"Il y a d'autres sites concurrents à l'étranger, il faut se battre", a-t-il martelé.

Bruno Le Maire avait promis la semaine dernière qu'il regarderait "point par point les difficultés" que rencontrerait Safran pour implanter deux usines en France.

"Ce n’est pas facile d'ouvrir une usine en France", s'était plaint M. Petitcolin fin février, "il faut vraiment en avoir envie. La solution de facilité serait d'investir à l'étranger où on me proposerait des aides et où je serais accueilli à bras ouverts. (...). Rien n'est fait pour aider l'industriel à investir en France. Et je ne peux pas vous confirmer qu'on y arrivera", avait-il déclaré.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/03/2019

La société communiquera dès que possible sur les avancées de ses démarches.

Publié le 26/03/2019

La conciergerie téléphonique est à disposition du lundi au samedi, pour répondre à toutes les attentes, besoins et questions des utilisateurs...

Publié le 26/03/2019

Didier Chabassieu sera principalement en charge de la stratégie du Groupe, des opérations de croissance externe et de la vision humaine...

Publié le 26/03/2019

La croissance est toujours tirée par le Digital...

Publié le 26/03/2019

Nutricia Cuijk fait partie des principaux sites de production de Danone en Europe. Ses produits seront exportés vers plus de 90 pays...