En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 414.28 PTS
-0.27 %
5 415.00
-0.26 %
SBF 120 PTS
4 337.46
-0.21 %
DAX PTS
12 547.53
+0.05 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.00 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Le lait issu des pâturages, plus écolo et plus rentable

| AFP | 476 | 3 par 1 internautes
Une vache dans une exploitation laitière de  Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d'Armor), le 11 septembre 2017
Une vache dans une exploitation laitière de Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d'Armor), le 11 septembre 2017 ( Damien MEYER / AFP/Archives )

Les exploitations laitières qui privilégient le recours aux pâturages sont non seulement plus écologiques, mais aussi plus performantes économiquement et socialement, selon une étude du réseau de valorisation de l'agriculture durable Civam, soutenu par l'ONG WWF France.

"Nous voulions savoir s'il y avait une corrélation entre la taille de la ferme et le résultat économique", explique Joël Restif, agriculteur en Ille-et-Vilaine pour le réseau des Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural (Civam).

Pour cela, le Civam a comparé les résultats de 170 fermes du réseau en agriculture durable (AD), mais non bio, de l'ouest de la France, avec un échantillon ciblé de 354 fermes du réseau d'information comptable agricole (Rica), qui alimente les informations statistiques du ministère de l'Agriculture.

Sans surprise, ils ont trouvé une moindre utilisation de produits phytosanitaires et moins d'émissions de carbone dans les fermes qui laissent leurs vaches pâturer et achètent peu de compléments d'alimentation.

Mais "on s'est également aperçu que le volume produit ne génère pas obligatoirement plus de revenus, parce que dans nos fermes, on travaille surtout sur l'efficacité économique et la création de valeur ajoutée", détaille M. Restif.

"Au bout du compte, la rémunération du travail est plus importante sur nos fermes, même avec des tailles inférieures", ajoute-t-il.

Selon l'étude, les fermes AD créent davantage de richesse (+24% de valeur ajoutée par actif) par rapport aux exploitations du Rica, et ce malgré une production de lait de vache inférieure: "Comparées aux fermes Rica, les fermes AD ont 12.000 euros de résultat courant avant impôt en plus, avec 19.000 euros de production en moins."

Des vaches laitières Pie Noir à Plessé (Loire-Atlantique), le 14 février 2017
Des vaches laitières Pie Noir à Plessé (Loire-Atlantique), le 14 février 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Par ailleurs, dans les fermes AD, 48% de la valeur ajoutée et des aides de la PAC servent à rémunérer le travail contre 33% dans les fermes Rica. "Le revenu disponible annuel pour l'exploitant non salarié est alors de 21.123 euros comparé à 6.974 euros dans les fermes Rica", assure l'étude.

"Ce qui nous intéresse, c'est de porter un modèle agricole alternatif qui fonctionne du point de vue économique et environnemental. Surtout dans le cadre des discussions des états généraux de l'alimentation qui ont lieu actuellement", a expliqué à l'AFP Arnaud Gauffier, responsable agriculture au WWF France.

Car force est de constater que "l'augmentation de la productivité du travail dans les exploitations agricoles, la forte dépendance aux intrants et la course aux investissements ne sont plus gage d'efficacité économique. Il faut sortir de la religion des volumes", assure l'ONG.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/07/2018

Les faits et les connaissances des experts ne comptent plus. Ainsi, les décisions prises en affaires et en politique sont souvent plus mauvaises. Une évolution qui pénalise notre prospérité.…

Publié le 14/07/2018

Photo prise le 14 juillet 2018 montrant un nuage de fumée après une frappe aérienne israélienne dans la ville palestinienne de Gaza ( MAHMUD HAMS / AFP )Le Hamas a dit avoir conclu un…

Publié le 13/07/2018

Néovacs retombe au plus bas historique à 0,30 euro ce vendredi, en retrait de 4,6% dans un volume totalisant près de 1% du tour de table, dix jours...

Publié le 13/07/2018

Dans une galerie du centre industriel de stockage géologique (Cigéo) à Bure dans la Meuse, le 16 avril 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )La France comptait fin 2016 sur son sol 1,540…

Publié le 13/07/2018

Le patron de Tesla aurait choisi de dormir sur le sol de l'usine de Fremont pour souffrir plus qu'aucun autre employé...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus a fait part d’un nouvel accord. Ainsi, le groupe aéronautique a fait part d’un…

Publié le 16/07/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus a fait part d’un nouvel accord. Ainsi, Golden Falcon Aviation a confirmé une commande…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus a fait part d’un nouvel accord. Ainsi, Goshawk Aviation Limited, une coentreprise entre…

Publié le 16/07/2018

Le prochain patron d'Air France KLM n'est pas encore connu...