5 312.21 PTS
+0.06 %
5 312.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 253.16
+0.04 %
DAX PTS
12 507.76
+0.37 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.00 %
6 761.85
+0.00 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Japon surveille ses coraux en raison de soupçons de braconnage chinois

| AFP | 208 | 3 par 1 internautes
Le Japon surveille ses coraux en raison de soupçons de braconnage chinois
Le Japon surveille ses coraux en raison de soupçons de braconnage chinois ( WILLIAM WEST / AFP/Archives )

Le Japon a démarré mercredi une étude sur le corail précieux au large de l'île méridionale de Kyushu, suspectant qu'il soit braconné par des Chinois pour être utilisé dans des bijoux.

L'Agence des pêches entend mener cette enquête sur l'état du corail jusqu'à début septembre, via des observations effectuées à l'aide d'une caméra sous-marine, a déclaré un de ses responsables à l'AFP.

Le corail dit précieux, expression qui désigne environ 30 espèces de coraux, est très prisé depuis des décennies dans certaines parties de l'Asie pour être utilisé dans des des bijoux et objets souvenirs.

L'agence avait diligenté une étude similaire en 2015 près des îles Ogasawara au sud ainsi que d'Okinawa, après avoir constaté une augmentation du nombre de bateaux chinois qui pêchaient des coraux dans les eaux territoriales japonaises.

"Nous ne voyons plus de braconniers chinois comme auparavant aux environs des îles Ogasawara, mais nous avons encore repéré des navires près de Kyushu", a précisé le responsable.

Le fonctionnaire a ajouté que l'étude visait également à trouver des preuves telles que des traces de filets de pêche possiblement utilisés pour s'emparer du corail précieux.

Afin de contrer le braconnage des coraux, le gouvernement a révisé en 2014 les lois sur la pêche illégale dans la zone économique exclusive du pays (ZEE) et a triplé les amendes maximales à 30 millions de yens (230.000 euros).

Le mois dernier, le Japon a arrêté un capitaine chinois au large de la préfecture de Nagasaki pour avoir violé la loi sur les pêches. Du corail précieux avait été découvert à bord de son navire, selon l'agence.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Vivendi a répondu par un "no comment" aux sollicitations d'AOF - sollicité, Telecom Italia n'a pas encore répondu - suite à la dépêche de Reuters, citant des sources proches du dossier,…

Publié le 23/02/2018

Orange, KPN et Actility, le fournisseur de la plateforme de connectivité IoT (Internet of Things), annoncent aujourd’hui la réussite des premiers tests terrain de réelle itinérance entre des…

Publié le 23/02/2018

General Mills a annoncé le rachat de Blue Buffalo Pet Products pour 8 milliards de dollars, soit 40 dollars par titre. Ce prix offre une prime de 17% par rapport au cours de clôture de jeudi soir du…

Publié le 23/02/2018

Le producteur de granulats et de béton est basé dans le sud du pays...

Publié le 23/02/2018

Lourdement sanctionnée d'une baisse de plus de 16% hier à 77 euros, l'action Ingenico ne parvient pas à se stabiliser, encore en repli de 6% autour...

CONTENUS SPONSORISÉS