En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 227.89 PTS
-3.83 %
4 232.50
-3.7 %
SBF 120 PTS
3 325.18
-3.46 %
DAX PTS
9 611.89
-3.26 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Le Japon menacé de recession après la pire chute du PIB en 5 ans

| AFP | 698 | 3 par 1 internautes
Dans une rue de Tokyo, le 26 janvier 2020
Dans une rue de Tokyo, le 26 janvier 2020 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP )

Le Japon a subi au 4e trimestre 2019 la pire chute en 5 ans de son produit intérieur brut (PIB), plombé par une augmentation de la taxe sur la consommation. Il est désormais sous la menace du coronavirus.

Une récession (deux trimestres consécutifs de recul) apparaît probable en raison des répercussions encore difficiles à mesurer de l'épidémie de coronavirus. Le Japon est à l'heure actuelle le deuxième foyer de la maladie derrière la Chine.

Comparé à celui des trois mois précédents, le PIB de l'archipel a lâché 1,6% entre octobre et décembre dernier, le passage en octobre de 8% à 10% de la TVA sur la plupart des biens et services ayant dissuadé la consommation.

Ce déclin, le premier constaté en cinq trimestres, était attendu par les analystes. Il est néanmoins plus sévère que prévu, et le pire depuis celui de 1,9% qui avait suivi une précédente augmentation de la TVA en avril 2014.

Transcrit en rythme annuel, le recul du 4e trimestre 2019 correspond à une chute de 6,3%, a précisé le gouvernement.

Sur l'ensemble de l'année 2019, la croissance nippone s'est ainsi établie à +0,7%, a précisé l'exécutif. Un chiffre toutefois susceptible d'être revu ultérieurement, de même que celui du 4e trimestre.

La consommation des ménages, principale responsable de la dégringolade constatée à la fin de l'an passé, a dévissé de 3% sur un trimestre. De nombreux consommateurs ont effectué leurs gros achats avant la hausse de la TVA, d'où le contrecoup constaté ensuite.

Les Japonais ont aussi souffert du passage de plusieurs typhons meurtriers, qui ont eu un impact sur le commerce. Et le nouveau coronavirus fait planer une menace d'ampleur.

Pour Takashi Shiono de Credit Suisse Securities, "des répercussions massives du coronavirus sont à redouter sur le secteur des services".

Le flux de touristes chinois qui alimentait ces dernières années la croissance économique nippone est stoppé net depuis que Pékin a de facto interdit à ses ressortissants de passer leurs vacances à l'étranger.

Cette épidémie tombe d'autant plus mal pour le Japon que doivent se tenir dans moins de six mois les jeux Olympiques de Tokyo.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

La Prudential Regulation Authority (PRA), l'organisme de réglementation des services financiers du Royaume-Uni, s'est félicité des décisions prises par les conseils d'administration des grandes…

Publié le 01/04/2020

Generix a mis en place toutes les mesures nécessaires pour adapter sa structure de charges...

Publié le 01/04/2020

Compte tenu de l’impact de la crise du Covid-19, Continental a retiré ses guidances 2020. Jusque-là, l’équipementier automobile allemand tablait sur des ventes consolidées comprises entre 42,5…

Publié le 01/04/2020

Dans le contexte d’épidémie de Coronavirus, des restrictions de circulation et des mesures de confinement imposées par le gouvernement, le Conseil d’administration de Gecina, réuni le 31 mars…

Publié le 01/04/2020

Précédemment, le Conseil d'administration de Savencia Fromage & Dairy avait proposer la distribution d'un dividende de 1,30 euro par action au titre de 2019...